Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Razer, le spécialiste du matériel informatique pour gamers, se lance dans les services bancaires

Razer, le spécialiste du matériel informatique pour gamers, a déposé une demande d'agrément bancaire en ligne auprès des autorités singapouriennes. L'entreprise souhaite établir un réseau mondial pour proposer des services bancaires aux jeunes.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Razer, le spécialiste du matériel informatique pour gamers, se lance dans les services bancaires
Razer, le spécialiste du matériel informatique pour gamers, se lance dans les services bancaires © Razer

Razer est spécialisé dans les souris, claviers et autres accessoires destinés aux gamers, et produit même depuis quelques années ses propres ordinateurs portables ou smartphones. Mais s'il y a bien un secteur sur lequel cette société n'était pas attendue, c'est celui des services financiers et bancaires. Pourtant, l'entreprise dispose déjà d'un bras armé dans les services financiers depuis avril 2018, baptisé Razer Fintech, et souhaite désormais passer à la vitesse supérieure.

Razer Youth Bank cible les jeunes
Razer Fintech a annoncé la création d'une nouvelle entité baptisée Razer Youth Bank. Cette division, détenue à 60% par Razer Fintech, a demandé un agrément bancaire aux autorités singapouriennes en janvier dernier. Si l'entreprise obtient cet agrément elle établira son siège social à Singapour afin d'y proposer ses premiers services bancaires.

L'entreprise de gaming explique dans un communiqué vouloir "se concentrer sur le segment des jeunes et des 'millennials' qui sont actuellement mal servis". Razer souhaite bénéficier de sa popularité auprès de cette population et de la reconnaissance dont bénéficie sa marque pour développer sa banque et rapidement atteindre les jeunes. L'entreprise dit comprendre leur style de vie et être capable de leur proposer des services adaptés. Elle désire aussi développer des offres à destination des entrepreneurs en herbe et des petites et micro-entreprises.

Une ambition mondiale
Ses ambitions ne s'arrêtent pas là. "Singapour n'est pas la seule juridiction que nous regardons, a déclaré Min-Liang Tan, le CEO et cofondateur de Razer, dans une interview accordée à CNBC. Nous regardons également l'Europe et les Etats-Unis". Razer Youth Bank veut bâtir un réseau bancaire mondial. Les marchés émergents peuvent aussi être porteurs puisque de nombreuses personnes n'y ont pas de banque. C'est pourquoi Razer envisage aussi de développer ses services bancaires en Asie du Sud-Est, en Inde et en Amérique Latine, ajoute CNBC.

La réglementation afférente à ce secteur ne semble pas faire peur au spécialiste du matériel pour gamers. "Aujourd'hui, nous sommes réglementés dans de nombreuses juridictions avec des licences pour le paiement en ligne et les porte-monnaies électroniques, explique Min-Liang Tan. C'est quelque chose avec laquelle nous sommes très à l'aise, et nous avons une approche sur le long terme".

La concurrence est rude. De nombreuses néo-banques se lancent depuis plusieurs années et côtoient aujourd'hui les divisions 100% en ligne des banques traditionnelles. Par exemple, l'Europe compte des start-up connues comme Revolut, N26 ou encore Monzo. Mais Razer Youth Bank mise sur la notoriété de sa marque de matériel informatique et la création de services plus adaptés pour séduire les jeunes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media