Actualité web & High tech sur Usine Digitale

RCI Bank and Services (groupe Renault) fait prendre un virage B2B à l’appli de mobilité Karhoo

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

RCI Bank and Services, la filiale financement et mobilité du groupe Renault, annonce ses plans pour la start-up anglaise Karhoo dont elle est devenue actionnaire majoritaire en début d’année. L’application va être relancée, mais en se centrant sur le marché B2B.

RCI Bank and Services (groupe Renault) fait prendre un virage B2B à l’appli de mobilité Karhoo
RCI Bank and Services (groupe Renault) fait prendre un virage B2B à l’appli de mobilité Karhoo © Karhoo

Pour mettre en œuvre son plan de transformation "Drive The Future" 2017-2022, Renault peut compter sur ses forces vives internes (notamment la nouvelle entité "Renault Digital"), sur les synergies nées de l’alliance qu’il forme avec Nissan, mais aussi sur une entité moins connue du grand public : RCI Bank and Services. La filiale Financement du groupe est très active sur le front des nouvelles mobilités : elle multiplie depuis un an les lancements de projets, en interne et en open innovation, et les acquisitions ciblées. C’est elle qui a racheté cet automne le service de VTC Marcel (mais surtout son éditeur Yuso, créateur d’une technologie de "dispatching") et pris une participation plus tôt en 2017 dans la start-up Karhoo.

 

Karhoo devient une appli de mobilité B2B

RCI annonce ce 4 décembre qu’il relance l’activité commerciale de cette jeune pousse londonienne, dont il est devenu l’actionnaire majoritaire. Les quelques mois de mise en sommeil de l’appli ont été mis à profit pour corriger ses défauts. "Nous avons tiré les enseignements de la première vie de Karhoo", affirme Jean-Christophe Labarre, directeur innovation et partenariats au sein de RCI Bank and Services. "Nous nous sommes assurés de la scalabilité de la plate-forme construite en micro-services". Le nouveau Karhoo serait capable de supporter un volume de dix millions de réservations par mois et d’intégrer "toutes les flottes indépendamment de leur technologie", assure le dirigeant.

 

Mais ce Karhoo nouvelle version, s’il reste un agrégateur de services de mobilité (taxis et VTC) et se base sur le même type de technologies, sera très différent de son ancêtre. Plus question de concurrencer frontalement les Lyft et Uber : l’approche sera centrée sur un public professionnel. L’idée est de leur proposer une application capable de fournir des solutions de mobilité en temps réel partout dans le monde, "uniquement avec des chauffeurs de taxis et de VTC sous licence", précise Jean-Christophe Labarre. Elle intègrera l’offre de flottes de taxis et de VTC avec une approche "agnostique". Les résultats seront triés selon des critères définis par le client, comme le prix et le temps d’attente. Et l’ensemble de la transaction se fera dans l’appli Karhoo, y compris le paiement. La start-up (à qui RCI dit avoir laissé une totale autonomie) dit avoir embarqué 150 000 chauffeurs pour sa deuxième naissance.


RCI, via Karhoo, souhaite vendre ce service à des entreprises, pour qu’elles gèrent les déplacements urbains de leurs salariés. Elle compte aussi proposer l’agrégateur en marque blanche à des sites web (agences de voyage en ligne, par exemple) compagnies aériennes et ferroviaires, organisateurs de voyageurs d’affaires, pour qu’eux-mêmes proposent des services de mobilité à leurs clients. Du B2B2C, en somme.

 

Des nouveaux services de mobilité à la demande pour Renault

Karhoo comme Marcel sont les points de départ de nouveaux services de "mobilité à la demande" construits par RCI Bank & Services et par les différentes marques de l’alliance Renault-Nissan. Renault, dans son plan Drive The Change, s’est notamment fixé pour objectif de lancer un service de transport par "robo-taxis" d’ici 2022. RCI explore d'autres sujets stratégiques pour les marques du groupe, leurs clients et leur réseau de distribution comme le e-paiement, la blockchain, l'intelligence artificielle, le big data.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale