Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité augmentée : Facebook a fait l'acquisition des brevets de Daqri

Vu ailleurs Qui se rappelle de Daqri ? L'entreprise avait fait parler d'elle au CES il y a cinq ans avec un casque de chantier doté de capacités de réalité augmentée. Elle a fini par faire faillite en 2019, malgré 300 millions de dollars de fonds levés. Cet été, la dernière page de l'histoire Daqri a été écrite, avec le rachat de ses brevets par Facebook.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité augmentée : Facebook a fait l'acquisition des brevets de Daqri
Réalité augmentée : Facebook a fait l'acquisition des brevets de Daqri © 13thWitness

L'émergence de nouvelles technologies ne se fait jamais sans son lot de perdants. Parfois suite à de mauvais choix technologiques ou stratégiques, souvent aussi parce qu'une entreprise se lance trop tôt sur le marché. Cela finit alors souvent par une vente des biens de l'entreprise aux enchères.

C'est ce qui s'est produit pour Daqri, une entreprise spécialisée dans la réalité augmentée qui a mis la clé sous la porte fin 2019. Cela aura pris deux ans, mais Protocol rapporte le 2 septembre que la centaine de brevets dont elle disposait ont été rachetés cet été par Facebook. Ils couvrent des éléments variés, allant des lentilles aux outils de création de contenu en passant par la cartographie 3D.

L'achat de brevets, une manœuvre défensive
Facebook, chez qui plus de 10 000 personnes travaillent sur la réalité virtuelle et augmentée, n'a besoin des outils et produits de Daqri, dont il ne reste probablement rien. L'acquisition de ces brevets a surtout une valeur défensive contre d'éventuels litiges abusifs, qui sont très courants aux Etats-Unis. Des entreprises factices (surnommées "patent trolls"), qui ne vendent aucun bien ni service, rachètent des brevets avec pour seul objectif de faire des procès aux grandes entreprises une fois qu'elles rencontrent suffisamment de succès.

Le destin typique des start-up tech
Cela clôture le drôle de destin de Daqri, qui était né comme développeur d'applications mobiles avant de pivoter vers la création d'un casque de réalité augmentée pour l'industrie en 2014. Ce Daqri Smart Helmet fut présenté officiellement en 2016 lors du CES, et avait la particularité d'être intégré directement à un casque de chantier. Passé ce coup marketing et une relance au CES 2017 avec des lunettes connectées, l'entreprise n'avait plus fait beaucoup parler d'elle. Miracle de la Silicon Valley, elle avait levé 300 millions de dollars au fil des ans.

Après sa fermeture, les cadres de Daqri avaient rejoint Snap début 2020 pour renforcer ses équipes travaillant sur la réalité augmentée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.