Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité augmentée : Google rachète la start-up Raxium, spécialiste des MicroLED

Vu ailleurs Google est le dernier en date à s'offrir un fournisseur de composants clés pour la fabrication de lunettes de réalité augmentée. Il a fait l'acquisition de Raxium, un spécialiste des MicroLED. Il s'agit d'un investissement à long terme qui va l'aider à sécuriser sa future chaîne d'approvisionnement... et à rattraper son retard sur Meta et Apple en la matière.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité augmentée : Google rachète la start-up Raxium, spécialiste des MicroLED
Réalité augmentée : Google rachète la start-up Raxium, spécialiste des MicroLED © Alex Dudar/Unsplash

Google intensifie ses efforts pour créer des lunettes de réalité augmentée. Il a convenu d’un accord pour faire l’acquisition de Raxium, une start-up californienne fondée en 2017 qui se spécialise dans les MicroLED. C’est le média The Information qui a révélé l’opération le 17 mars 2022.

Une consolidation rapide du secteur...
Ce rachat d’un fournisseur de composants clés est le dernier en date dans ce secteur, après ceux de Compound Photonics et WaveOptics par Snap, mais aussi d’ImagineOptix par Meta (sans oublier son contrat d’exclusivité avec Plessey). Apple n’est pas en reste et rachète discrètement des entreprises du secteur depuis des années.

Cela indique que Google prend ce projet très au sérieux. Ces composants sont en effet essentiels à la création de lunettes de réalité augmentée à la fois légères et capables de fonctionner correctement en plein jour. Ils pourraient également l’aider à améliorer son système Starline.

...Pour sécuriser les chaînes d'approvisionnement
En faisant l’acquisition de ces fournisseurs qui sont au final assez peu nombreux, les divers compétiteurs sécurisent leur chaîne d’approvisionnement enfin de s’assurer qu’ils pourront fabriquer leurs futurs produits... et réduisent la marge de manoeuvre de leurs compétiteurs par la même occasion. Cette opération va également aider Google à accélérer sur le sujet, après avoir cessé d'y investir pendant plusieurs années, laissant ses concurrents Meta et Apple prendre de l'avance en matière de R&D.

A noter qu’il s’agit d’investissements à long terme, la technologie MicroLED n’étant pas encore prête à la production de masse. Les premiers appareils de réalité augmentée de Meta et Apple utiliseront presque certainement d'autres technologies, et il pourrait en aller de même pour Google. Ces rachats représentent cependant une garantie pour l'avenir, et on n'en a sans doute pas vu la fin.

A l'exception d'Amazon, tous les géants technologiques américains semblent considérer aujourd'hui la réalité augmentée comme un pan majeur de la prochainement évolution de l'informatique personnelle, après les smartphones.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.