Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité augmentée, magasin-entrepôt... Walmart ouvre des magasins prototypes pour accélérer dans l'omnicanal

Walmart continue ses efforts en matière de commerce omnicanal. Il tester actuellement un certain nombre d’innovations au sein de deux magasins qui lui servent de laboratoires en conditions réelles. Mais le distributeur ne veut pas trop en dévoiler et reste discret sur certaines expérimentations.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité augmentée, magasin-entrepôt... Walmart ouvre des magasins prototypes pour accélérer dans l'omnicanal
Réalité augmentée, magasin-entrepôt... Walmart ouvre des magasins prototypes pour accélérer dans l'omnicanal © Walmart

Alors que les Etats-Unis sont toujours très affectés par la pandémie de Covid-19, Walmart poursuit ses efforts pour devenir une enseigne pleinement omnicanale.

Dans un billet de blog daté du 29 octobre, John Crecelius, VP of Associate Product and Next Generation Stores, détaille la dernière initiative en date du premier distributeur américain. Il s'agit d'un nouveau concept de magasin dédié à l’expérimentation de nouvelles technologies, et centré sur les process omnicanaux.

Des "magasins prototypes"
Pour cela, deux magasins déjà opérationnels permettent à l’enseigne de tester un certain nombre d’innovations en conditions réelles. Leur objectif est, selon John Crecelius, de "trouver des solutions qui aident [les] magasins à fonctionner à la fois comme des lieux de destination d’achat physique et des centres de distribution en ligne d'une manière inédite dans le secteur de la vente au détail". Autrement dit un magasin-entrepôt… qu’Amazon tente au passage également de déployer, avec un premier supermarché à Los Angeles inauguré il y a quelques semaines.

Concrètement, ces "magasins prototypes", comme les appelle Walmart testent une application en réalité augmentée qui permet aux employés d’identifier en réserves les produits qui doivent être acheminés en rayons, au lieu de scanner chaque référence une à une lors de la mise en rayons.

Walmart teste également une solution combinant affichage en magasin et smartphone pour aider les collaborateurs qui préparent les commandes passées sur Internet à trouver plus rapidement un produit du panier. L’objectif est de réduire le temps de préparation des commandes grâce à une meilleure orientation en point de vente. Walmart ne précise par la technologie utilisée pour cette nouvelle signalétique.

Quelques questions en suspens
Dans ces supermarchés, des équipes sont "intégrées pour prototyper, tester et itérer des solutions en temps réel, en mettant à l'échelle ce qui fonctionne et supprimer ce qui ne fonctionne pas", explique l’enseigne. Walmart ajoute que deux autres sites prototypes devraient ouvrir, sans en révéler les emplacements géographiques. Autre point d’interrogation, le déploiement d’un "nouveau mode de paiement expérimental", permettant de "transformer une expérience transactionnelle en une expérience relationnelle".

Walmart est engagé depuis plusieurs années dans une bataille féroce contre Amazon. L’un des avantages de Walmart sur son concurrent pure-player est de pouvoir s’appuyer sur un réseau de points de vente exceptionnel avec plus de 4 700 magasins. "Nous avons un ensemble incroyable d'actifs qui nous permis de bien nous préparer pour cette prochaine ère, mais nous ne pouvons nous arrêter là", poursuit le dirigeant.

Le distributeur a intégralement fusionné ses équipes achat e-commerce et magasin en une seule organisation dédiée aux achats, afin d’améliorer la communication avec ses fournisseurs et harmoniser l'assortiment quel que soit le canal, y compris pour les produits non-alimentaires, comme l’offre textile. Il a également annoncé la réorganisation de quelque 1000 magasins autour de l'application Walmart et de ses options de paiement sans contact.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media