Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité augmentée : Microsoft remporte un contrat de 22 milliards de dollars pour équiper les soldats américains

Microsoft a su convaincre l'Armée américaine. Elle vient de signer avec l'entreprise un contrat portant sur la fourniture de plus de 120 000 casques de réalité augmentée pour équiper le soldat du futur. Son montant à près de 22 milliards de dollars étalés sur 10 ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité augmentée : Microsoft remporte un contrat de 22 milliards de dollars pour équiper les soldats américains
Réalité augmentée : Microsoft remporte un contrat de 22 milliards de dollars pour équiper les soldats américains © US Army

Microsoft vient de remporter un contrat pour équiper les soldats de l'Armée de terre des Etats-Unis de casques de réalité augmentée. L'information a été annoncée par l'entreprise dans un billet de blog peu loquace le 31 mars. Il s'agit pourtant d'un projet de grande envergure, dont le montant pourrait s'élever jusqu'à 21,88 milliards de dollars étalés sur 10 ans. Il s'agira en effet de produire plus de 120 000 casques, d'après CNBC.

Dans les faits, l'accord a été signé vendredi dernier et court sur une période de cinq ans, renouvelable une fois. Il fait suite à un premier contrat de 480 millions de dollars signé en 2018 dans le cadre duquel Microsoft a développé un prototype de casque de réalité augmentée militaire sur la base de son HoloLens. Ce casque pour soldats, baptisé Integrated Visual Augmented System (IVAS), doit servir aussi bien à l'entraînement des troupes qu'à une utilisation lors des combats.

Microsoft, partenaire de choix des forces armées
Ses capacités d'affichage d'éléments virtuels superposés au monde réel, mais aussi de cartographie 3D, lui permettent de fournir plus d'informations sur le théatre d'opérations, et ce de façon plus claire. Elles intègrent aussi la vision nocturne et thermique. Le casque inclut par ailleurs des fonctions de communication et partage d'information avancées et peut mesurer les signes vitaux des soldats. Ces services s'appuient sur les capacités de la plateforme cloud Microsoft Azure.

A noter que ce nouvel accord survient un an et demi après que Microsoft ait remporté le contrat cloud Jedi pour 10 milliards de dollars, au grand dam d'Amazon qui continue de s'y opposer au tribunal. Dans un cas comme dans l'autre, un petit nombre d'employés de Microsoft a fait la démarche de s'opposer en interne à la collaboration de l'entreprise avec les forces armées du pays. Des objections qui n'ont pas fait changer d'avis à la direction de l'entreprise.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.