Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Réalité augmentée] Microsoft signe un contrat de 480 millions de dollars avec l'Armée américaine

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La réalité augmentée est un outil essentiel du soldat du futur pour l'Armée de terre des Etats-Unis. A ce titre, elle vient d'accorder un contrat de 480 millions de dollars à Microsoft, afin que l'entreprise développe un casque pour ses troupes sur la base d'HoloLens.

[Réalité augmentée] Microsoft signe un contrat de 480 millions de dollars avec l'Armée américaine
[Réalité augmentée] Microsoft signe un contrat de 480 millions de dollars avec l'Armée américaine © Microsoft

Microsoft a remporté un contrat de 480 millions de dollars pour fournir des casques de réalité augmentée à l'Armée de terre des Etats-Unis. L'accord prévoit à terme un déploiement potentiel de 100 000 casques auprès des soldats afin "d’augmenter la létalité des forces en améliorant la capacité des soldats à détecter, décider et engager le combat avant l’adversaire".

 

La nouvelle a d'abord été publiée par Bloomberg, qui avait déjà révélé l'existence de ce contrat fin septembre 2018. Le média rapportait alors que la start-up Magic Leap semblait mieux positionnée que Microsoft sur le contrat, mais c'est finalement l'entreprise de Satya Nadella qui se l'est vu accorder. Booz Allen Hamilton, Lockheed Martin et Raytheon avaient également participé à l'appel d'offre.

 

Un contrat massif pour le développement d'un système dédié à l'usage militaire

Microsoft fournira dans un premier temps des prototypes basés sur son casque HoloLens qui serviront à développer un appareil répondant aux besoins spécifiques de l'Armée. Le système final, baptisé "Integrated Visual Augmentation System" (IVAS), devra être renforcé pour un usage terrain, inclure des capacités de vision nocturne et thermique, résister aux températures extrêmes, être capable de mesurer les signes vitaux des soldats et intégrer une protection auditive.

 

HoloLens a rapidement conquis le marché des casques de réalité augmentée à son arrivée sur le marché en 2016, mais il n'a pour le moment été déployé qu'en petite quantité. Bloomberg cite une vidéo réalisée pour l'Office européen des brevets cet été, qui parle de 50 000 appareils vendus. Avec ce contrat, l'Armée de terre des Etats-Unis va donc devenir le plus gros client de Microsoft, et de loin. L'accord prévoit notamment la livraison de 2500 casques dans les deux ans suivant la signature, ainsi que la démonstration d'une capacité de production de masse.

 

Les contrats militaires très controversés au sein des grandes entreprises technologiques

Si c'est une belle victoire pour Microsoft d'un point de vue commercial, il reste à voir comment vont réagir les employés de l'entreprise. L'utilisation de technologies Microsoft par l'agence de contrôle de l'immigration des Etats-Unis (très controversée sous l'ère Trump) avait provoqué un tollé en interne en juin dernier. En octobre, c'est le contrat de cloud militaire "Jedi" (sur lequel travaillait Google) qui avait créé un scandale.

 

Brad Smith, le président de Microsoft, avait alors répondu que Microsoft serait toujours attentif à une utilisation éthique de ses technologies mais qu'il ne se retirerait pas pour autant des contrats militaires, en argumentant que les entreprises technologiques n'amélioreraient pas les choses en refusant de participer à la discussion.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale