Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité mixte : la Nasa réduit ses risques et ses coûts avec HoloLens

Vidéo La Nasa en dévoile un peu plus sur Sidekick, son projet de réalité augmentée qui s'appuie sur le casque HoloLens de Microsoft.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lors de l'annonce d'HoloLens début 2015, Microsoft avait mis en avant un partenariat avec le laboratoire JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la Nasa. Au cours d'une présentation au Vision Summit 2016 mise en ligne le 11 février 2016, le Dr. Jeff Noris, chef de l'innovation pour les opérations de mission du JPL, est revenu sur l'avancée de ce projet.

 

Baptisé Sidekick, il est utilisé par les concepteurs de véhicules spatiaux pour visualiser ce qu'ils créent le plus tôt possible. Jeff Noris l'apparente à imprimer un document, mais à n'importe quelle échelle ou niveau de complexité (de l'ensemble au composant), et avec la possibilité d'y effectuer des mises à jour en temps réel.

 

A la clé : une réduction des risques et des coûts sans précédent. La technologie est déjà utilisée par trois missions au JPL : un orbiteur pour Europe (une lune de Jupiter), le prochain rover martien, et un satellite pour une mission d'observation de la Terre.

 

De la télé-assistance interplanétaire

Au-delà de la conception, la réalité augmentée permet aussi de tester l'assemblage, pour savoir par exemple si un technicien pourra passer sa main dans une ouverture pour y fixer une pièce ou pas. Autant de détails qui peuvent faire la différence entre un lancement au jour J ou un retard coûteux.

 

L'autre point fort du projet est sa capacité à laisser des experts fournir de l'aide aux astronautes depuis la Terre. Un test est prévu à bord de la Station spatiale internationale cet été. Jeff Norris conclut sa présentation par le rêve de voir les premiers astronautes arrivant sur Mars accompagnés de "Télénautes", des centaines voire des milliers d'astronautes virtuels. Ceux-ci disposeraient d'une foule d'informations provenant de drones, radars, caméras et autres pour épauler les astronautes dans leur exploration.

 

La Nasa teste par ailleurs toutes les principales solutions de réalité virtuelle (Oculus Rift, HTC Vive, Sony PlayStation VR) avec différents projets, comme le contrôle naturel de robots humanoïdes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale