Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Réalité virtuelle] LG annonce un concurrent direct du HTC Vive

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo La lune de miel est-elle finie entre HTC et Valve ? En tout cas, un troisième larron vient de rejoindre le couple dans l'aventure SteamVR. Le Coréen LG présente un prototype de son casque de réalité virtuelle sur le stand de Valve à la Game Developers Conference. Une arrivée qui pourrait se révéler dangereuse pour HTC mais qui renforce la position de Valve.

[Réalité virtuelle] LG annonce un concurrent direct du HTC Vive
Photo du prototype en démonstration à la GDC. © Road to VR

LG n'a pas annoncé d'accessoire de réalité virtuelle pour son nouveau smartphone, le G6, à sa conférence du MWC 2017... Mais il a créé l'évènement en présentant mercredi 1 mars 2017 un casque haut de gamme sur le stand de Valve à la Game Developers Conference. Il devient ce faisant le second constructeur à rejoindre l'écosystème SteamVR et se positionne comme un concurrent direct du HTC Vive.

 

Des contrôleurs similaires mais plus compacts

Sans surprise, le prototype de LG utilise le système de tracking Lighthouse de Valve. Les balises fabriquées par LG sont donc très proches de celles du HTC Vive. Les contrôleurs sont aussi sensiblement similaires, mais avec un design plus compact et plus ergonomique. Le bouton système et les boutons "grip" sont notamment bien mieux placés que sur le Vive, et LG a customisé les contrôleurs pour un tracking plus efficace que celui des périphériques existants. A noter que le design des contrôleurs pourrait évoluer entre ce kit de développement et la version finale du produit.

 

 


Crédit photo : Max Weisel

 

Un design plus raffiné...

Le casque en lui-même est aussi plus compact que celui de HTC. Les cratères qui ornent le Vive (dans lequels se situent les capteurs pour le tracking) sont ici cachés et l'appareil dispose d'une charnière qui permet à l'utilisateur de relever la visière sans avoir à complètement enlever le casque. Un système déjà utilisé par le PlayStation VR de Sony et par les casques de l'écosystème Microsoft, dont un (fabriqué par Acer) est aussi présent à la GDC.

 


Crédit vidéo : Road to VR

 

...et une meilleure résolution

Côté spécifications, le casque dispose d'un écran OLED de 3,64 pouces avec une résolution de 2880 x 1280 pixels. Il est fourni par LG Display. Pour référence, l'Oculus Rift et le HTC Vive utilisent chacun deux écrans de 1080 x 1200 pixels (un par oeil). LG peut donc se targuer d'une meilleure résolution, même si les premiers retours d'expérience de la conférence ne font pas état d'une différence majeure (certains problèmes de colorimétrie ont aussi été mentionnés). La vitesse de rafraîchissement est de 90 Hz et le champ de vision de 110°, comme ses compétiteurs. LG a indiqué qu'il essaierait d'améliorer la qualité de l'écran avant la sortie commerciale.

 

Différence notable : il n'utilise pour le moment pas de lentille de Fresnel, préférant des lentilles convexes. Sony a aussi fait ce choix pour le PlayStation VR. Cela permet un meilleur contraste et évite d'avoir des artefacts lumineux dans certaines scènes, mais le contre-coup est un effet de flou plus prononcé si on ne regarde pas pile au centre de l'écran. Dans une interview vidéo accordée au média spécialisé Upload, un représentant de LG explique que le type de lentille utilisé n'est pas fixé et pourra changer avant la sortie commerciale.

 

Une sortie encore lointaine

Le casque n'utilise qu'un seul câble USB Type C pour transmettre l'image et les autres données et alimenter l'appareil. LG travaille par ailleurs sur un système de transmission sans fil qui se porterait à la ceinture (mais qui n'était pas suffisamment avancé pour être présenté lors de l'évènement). Le kit de développement sera distribué à certains partenaires après la GDC, mais pour la date de sortie du produit en lui-même il faudra attendre une annonce qui viendra "au deuxième semestre 2017". Quant au prix, il sera "dans les mêmes eaux que ce qui existe aujourd'hui".

 

Valve est le grand gagnant... HTC sera-t-il perdant ?

L'arrivée de ce nouveau casque va faire office de test pour la stratégie de HTC. Le marché de la réalité virtuelle sur PC est trusté par deux camps pour le moment : Oculus avec son Rift, et le duo Valve et HTC avec le Vive. Oculus a misé dès le départ sur le financement de contenus exclusifs afin d'accélérer l'éclosion d'un écosystème de développeurs et d'assurer l'attractivité de son produit. Ce positionnement, ainsi que la vision à long terme de Facebook, le protège. En comparaison, HTC ne s'est mis que récemment à financer du contenu en interne et dans des proportions bien moindres.

 

Le danger pour l'entreprise est de se retrouver enfermée dans un rôle de simple fabricant de casque, ce qui l'obligera à itérer aussi vite que possible (engendrant des coûts supplémentaires) et à réduire ses marges... En résumé, à se retrouver dans la même situation que celle qu'elle occupe sur le marché des smartphones. Le Taïwanais s'est imposé en 2016 comme une force à part entière sur le marché de la VR, avec entre autres le lancement d'un incubateur de start-up, d'un fonds d'investissement ainsi qu'un positionnement agressif sur le marché chinois et dans les secteurs B2B et de divertissement hors du domicile. Il a aussi pris de l'avance face à la concurrence. Mais cela sera-t-il suffisant ? Réponse dans quelques années.

 

Le grand gagnant dans l'histoire est Valve. En reproduisant avec SteamVR ce que Google a fait avec Android (un système "open source" dont la quasi-intégralité des revenus est générée par un magasin d'applications qu'il contrôle), il est bien placé pour s'imposer comme l'acteur qui dominera tous les autres sur le marché.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale