Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Réalité virtuelle] Microsoft se lance dans l'arène et mobilise les 5 plus grands constructeurs PC

Vidéo Et un de plus ! Microsoft ne pouvait plus ignorer le marché de la réalité virtuelle. Il vient d'annoncer l'arrivée de casques de réalité virtuelle basés sur la technologie qu'il a développée pour HoloLens, son casque de réalité augmentée. C'est d'ailleurs six entreprises qui rentrent sur ce marché, car Microsoft s'appuie sur ses partenaires historiques du monde PC : HP, Dell, Lenovo, Asus et Acer. Il s'assure de son côté que tous les ordinateurs utilisant Windows 10 seront compatibles, et a créé une nouvelle version de son application Paint dédiée à la 3D.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Réalité virtuelle] Microsoft se lance dans l'arène et mobilise les 5 plus grands constructeurs PC
[Réalité virtuelle] Microsoft se lance dans l'arène et mobilise les 5 plus grands constructeurs PC

Facebook (avec le rachat d'Oculus en 2014), Samsung, Google, Sony, Valve et HTC... L'intérêt des géants technologiques pour la réalité virtuelle n'est plus à démontrer. Un nom manquait encore pourtant à l'appel : Microsoft. Il n'y manque plus. Le 26 octobre 2016, lors d'une conférence dont le sujet était ostensiblement la présentation de nouveaux ordinateurs de la gamme Surface, Microsoft a créé la surprise en dévoilant cinq casques de réalité virtuelle développés par les cinq plus grands fabricants de PC au monde : HP, Dell, Lenovo, Asus et Acer.

 

Microsoft s'appuie sur son modèle historique de partenariat

Cela n'est en soi par surprenant. Rival de Sony sur le marché des consoles, antagonisé par Valve sur le marché du jeu PC et ennemi juré de Google sur tous les tableaux, l'entreprise de Satya Nadella brillait par son absence. Elle s'était concentrée jusqu'ici sur son casque de réalité augmentée, HoloLens, et sur des usages plus professionnels que grand public. Mais Microsoft reste un éditeur logiciel, et l'arbre HoloLens cachait la forêt Windows Holographic, une version de son système d'exploitation spécialement conçue pour une interface utilisateur 3D.

 

Début juin 2016, l'entreprise avait déjà annoncé qu'elle ouvrait Windows Holographic à ses partenaires, non seulement pour la réalité augmentée mais aussi pour la réalité virtuelle, et que tous les ordinateurs sous Windows 10 pourraient en bénéficier. Une démonstration avec un HTC Vive avait d'ailleurs été effectuée. Plutôt que de faire le grand écart en développant et commercialisant lui-même un casque de réalité virtuelle en même temps que HoloLens, Microsoft s'est appuyé sur l'expertise de ses partenaires historiques dans les ordinateurs.

 

Des casques aux capteurs intégrés pour seulement 300 dollars

Les détails techniques de ces casques n'ont pas été clairement révélés, ni leur date de sortie (dont on sait juste qu'elle sera en 2017). Mais on sait que leur prix débutera à 300 dollars, soit deux fois moins qu'un Oculus Rift. Ils incluent par ailleurs des capteurs similaires à HoloLens qui leur permettent de cartographier leur environnement et de jauger la position de l'utilisateur sans marqueurs ou capteurs extérieurs (contrairement au Rift et au Vive). Ils sont en cela proche du prototype "Santa Cruz" récemment présenté par Oculus, à la différence qu'ils devront être connectés par câble à un ordinateur.

 

 

Si Terry Myerson, Executive Vice President du groupe "Windows and Devices" chez Microsoft, n'a pas mâché ses mots pour vanter leur supériorité face aux appareils existants ("moins immersifs", selon lui), on attendra quand même d'en savoir plus avant de porter un jugement. Il semble en effet peu probable que Dell, Lenovo ou HP puissent faire mieux qu'Oculus ou HTC pour deux fois moins cher, sachant que le Rift et le Vive sont vendus à prix coûtant, voire à perte. A noter qu'il semble désormais évident que la prochaine console de Microsoft (nom de code Scorpio), prévue pour fin 2017, utilisera un casque VR du même type de ceux qui viennent d'être dévoilés.

 

Les constructeurs PC historiques se jettent dans l'arène

Reste que l'arrivée dans l'arène de cinq nouveaux constructeurs à la renommée établie achève de confirmer ce que les observateurs avertis savaient déjà : la réalité virtuelle est là pour durer. Il ne s'agit pas simplement de l'utopie d'un pure-player comme Oculus, ni d'un énième facteur de différenciation pour les fabricants de smartphones, mais bien d'une nouvelle plateforme informatique. Une plateforme dont l'utilité s'étend bien au-delà du divertissement. Car si, jusqu'à présent, HTC faisait cavalier seul dans la pénétration par les casques du marché professionnel, des acteurs comme HP ou Dell risquent d'accélérer fortement la tendance. Et ce d'autant plus que leurs produits seront compatibles avec Windows nativement, sans avoir besoin d'un logiciel supplémentaire.

 

Un nouveau Paint en 3D

Côté logiciel, Microsoft a renové sa vénérable application Paint (installée par défaut avec Windows) pour en faire Paint 3D. Dans une démonstration en direct, on a pu voir une personne capturer un objet en 3D avec une caméra standard de smartphone, l'importer dans Paint 3D, y effectuer des modifications en 3D et en 2D, puis la visualiser à la fois sur un HoloLens et sur l'un des nouveaux casques de réalité virtuelle. Microsoft a également levé le voile sur Remix 3D, un réseau de partage communautaire qui permet d'échanger des créations 3D venues du nouveau Paint, mais aussi de Minecraft ou de l'application SketchUp. Mieux, celles-ci peuvent être facilement imprimées en 3D par ce biais. Paint 3D arrivera sur tous les ordinateurs équipés de Windows 10 au printemps prochain, dans une mise à jour baptisée "Creator's Update".

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale