[Réalité virtuelle] Oculus dévoile un prototype de son futur Rift 2.0

L'Oculus Go vient peut-être de sortir, mais le pionnier de la réalité virtuelle ne se repose pas sur ses lauriers pour autant. L'entreprise a présenté lors de F8 2018 un prototype baptisé Half-Dome, dont les technologies de lentilles varifocales avec un champ visuel de 140° se retrouveront dans un futur casque VR haut de gamme.
Partager
[Réalité virtuelle] Oculus dévoile un prototype de son futur Rift 2.0

Oculus a profité de la seconde journée de la conférence F8 de Facebook, le 2 mai, pour faire la démonstration d'un nouveau prototype de casque de réalité virtuelle. Son nom de code est Half-Dome, et il se présente comme une évolution de l'Oculus Rift, c'est-à-dire qu'il fonctionne en étant relié à un PC. Le casque fait le même poids et la même taille que son prédécesseur, mais inclut deux innovations de pointe en matière d'affichage.

Des lentilles en mode "autofocus"

La première est un système de lentilles varifocales. À l'heure actuelle, les casques de réalité virtuelle utilisent tous des lentilles qui convergent sur un point fixe, à deux mètres de l'utilisateur. C'est donc à ce niveau que l'image est la plus nette, car c'est là que les lentilles font la mise au point. Le problème c'est que ce n'est pas comme ça que fonctionnent nos yeux. Ils sont capables d'ajuster leur mise au point à la volée suivant la distance du point que l'on regarde. Cette divergence est l'un des facteurs qui peut provoquer maux de crâne et nausées chez les utilisateurs. Mais on ne pouvait pas faire mieux jusqu'ici.


Cette mise au point variable est particulièrement utile pour regarder un objet de prêt

Avec son système de lentilles varifocales, Oculus fait fi de cette limite en ajustant la mise au point en temps réel en fonction de ce que l'utilisateur regarde. Maria Fernandez Guajardo, qui dirige les équipes "Core Tech" au sein d'Oculus, le compare à l'autofocus d'un appareil photo. La responsable a par ailleurs indiqué que le système ne produit aucun bruit ni aucune vibration et est donc indétectable à l'usage. C'est une grande avancée.


Lors de sa présentation sur scène, on a pu voir le système s'ajuster rapidement.

Un champ de vision de 140°

L'autre innovation concerne le champ de vision des lentilles. La plupart des casques tournent autour de 100° à l'heure actuelle, contre 220° pour la vision humaine. Cela peut parfois donner l'impression de voir le monde au travers d'une paire de jumelles, mais c'est surtout limitant car nous tirons énormément d'informations implicites de notre vision périphérique. Half-Dome est doté d'un champ de vision de 140° qui fournit justement une partie de cette vision périphérique.


A gauche, le champ de vision du Rift, à droite, celui du prototype Half-Dome

L'éventuel successeur du Rift, qui n'est pas attendu avant 2020, bénéficiera encore d'autres améliorations, notamment en matière d'écrans ou de tracking, mais elles n'ont pas été abordées lors de cette présentation.


Le Rift et le prototype Half-Dome côte à côte

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS