Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité virtuelle : Pico dévoile le Pico Neo 3 après une levée de fond de 37,4 millions de dollars

Quelques semaines après son tour de table de 37,4 millions de dollars, la société chinoise Pico Interactive annonce le lancement de son nouveau casque VR en Chine le 10 mai prochain. Un Pico Neo 3 qui s'inspire largement de l'Oculus Quest 2, mais qui se concentrera sur le marché B2B en Occident. Il sera disponible dans le courant de l'été en France.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité virtuelle : Pico dévoile le Pico Neo 3 après une levée de fond de 37,4 millions de dollars
Réalité virtuelle : Pico dévoile le Pico Neo 3 après une levée de fond de 37,4 millions de dollars © Pico Interactive

La société pékinoise Pico Interactive a annoncé via son compte Weibo que son nouveau casque de réalité virtuelle tout-en-un, le Pico Neo 3, sera officiellement lancé le 10 mai prochain à Pékin. Cette annonce fait suite à une levée de fond de 37,4 millions de dollars bouclée au mois de mars. Elle porte le montant total des investissements dans la pépite à 67 millions de dollars depuis sa création en 2015.

Un design inspiré DE L'OCULUS QUEST 2
Bien que son lancement soit le mois prochain, des images et spécifications techniques du Pico Neo 3 ont déjà été communiquées. Il utilisera une puce Qualcomm Snapdragon XR2, soit la même que l'Oculus Quest 2 et la meilleure du marché à l'heure actuelle. Toujours comme le Quest 2, dont il reprend le design dans les grandes lignes, il disposera de quatre caméras de tracking grand-angle placées aux coins de la façade du casque.

La résolution par œil n'est pas encore connue, mais l'écran est incurvé et rafraîchi à 90 Hz, contre 75 Hz pour le Pico Neo 2. Trois réglages de l'écart interpupillaire seront disponibles. Dernier détail : l'appareil sera équipé d'une antenne Wi-Fi 6, ce qui pourrait permettre une connexion sans fil à un PC du même genre que ce qu'il est possible de faire sur Quest 2.
 


L'évolution des Pico Neo, d'un modèle proche du reference design de Qualcomm à un clone de l'Oculus Quest


Qui dit nouveau casque dit nouveaux contrôleurs. Là encore, Pico s'est très clairement inspiré d'Oculus. Le placement des boutons et le système de suivi optique utilisant un anneau bardé de LEDs est une copie quasi-conforme des Oculus Touch. Comme prédit par Michael Abrash à leur lancement fin 2016, ce format s'est imposé comme la référence des interfaces VR.
 


Lancement en Europe cet été
Pico Interactive a deux stratégies bien distinctes suivant les pays où elle opère. En Chine, où Facebook n'a pas l'autorisation de commercialiser ses produits, elle s'adresse au marché grand public et rivalise des concurrents locaux, dont HTC. Elle s'est d'ailleurs lancée dans l'édition de jeux vidéo fin mars, avec l'ouverture d'une division Pico Studios. Son objectif est de publier les jeux de développeurs internationaux sur sa boutique chinoise, le Pico Store. Cette dernière compte d'ores et déjà près de 400 applications, dont Superhot VR, Apex Construct ou Angry Birds VR : Isle of Pigs.

En occident, Pico se concentre sur le marché B2B, où elle a rencontré un certain succès jusqu'à présent en se limitant à un rôle de fournisseur de matériel là où Facebook cherche à créer des partenariats plus solides, et donc avec beaucoup plus de contraintes aussi bien pour les développeurs que les entreprises clientes.

Le Pico Neo 3 cherchera à poursuivre dans cette voie avec un lancement auprès des professionnels dans le courant de l'été. Il devra cependant se confronter à un Quest 2 dont l'écosystème s'ouvre peu à peu (et qui dispose de fonctionnalités logicielles difficiles à émuler pour une PME), ainsi qu'au prochain casque HTC Vive, que le constructeur taïwanais va prochainement dévoiler.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.