[Réalité Virtuelle] Qualcomm s'allie à Leap Motion et sort un 'dev kit' au MWC 2017

Qualcomm est un acteur essentiel sur le marché des smartphones, et il compte bien le devenir aussi sur celui de la réalité virtuelle. A l'occasion du MWC 2017 de Barcelone, le spécialiste des puces mobiles annonce un partenariat avec la start-up Leap Motion. L'Américain dévoile aussi les caractéristiques de son nouveau kit de développement et lance un programme d'accélération hardware à destination des constructeurs.

Partager
[Réalité Virtuelle] Qualcomm s'allie à Leap Motion et sort un 'dev kit' au MWC 2017

Parmi une multitude d'annonces en amont du Mobile World Congress 2017, Qualcomm précise ses plans en matière de réalité virtuelle. Le spécialiste américain des puces mobiles relève notamment un partenariat avec la start-up Leap Motion pour intégrer sa technologie de détection des mains dans l'espace à sa plateforme VR de référence. Celle-ci, baptisée VR835, est une évolution du VR820 présenté l'année dernière et s'articule autour du nouveau processeur Snapdragon 835. Sa promesse est celle d'une expérience VR mobile mieux optimisée que celles à base d'accessoires pour smartphones (Gear VR, Daydream).

Leap Motion trouve enfin son mécène

Cette alliance avec une grande entreprise tombe à point nommé pour Leap Motion, dont la technologie va enfin pouvoir prendre son envol. Elle bénéficie aussi à Qualcomm en renforçant son statut de leader technologique dans les puces mobiles à l'heure où la réalité virtuelle apparaît comme l'un des principaux différenciateurs du marché pour les constructeurs de smartphones. A noter que la technologie de suivi des yeux de SMI Vision est aussi gérée nativement par le Snapdragon 835.

Faciliter l'adoption par les constructeurs...

Et pour accélérer l'adoption de sa technologie par les constructeurs justement, Qualcomm annonce en parallèle un programme d'accélérateur hardware dédié à la VR. Le but : aider les OEMs (original equipment manufacturers) à se saisir du sujet plus rapidement et à moindre coût. Les entreprises participantes auront accès aux concepts de référence (en l'occurrence le VR835) et à une liste de composants pré-validés pour cet usage. Des protocoles de test et des indices de qualité prêts à l'emploi seront aussi inclus. Elle pourront par ailleurs faire appel à des fournisseurs en marque blanche comme Thundercomm ou Goertek pour commercialiser un casque au plus vite et sans développement.

...Et les développeurs

Spécifications matérielles du casque inclus dans le VRDK

 

  • Écran AMOLED d'une résolution de 2560 x 1440 pixels
  • Processeur Snapdragon 835
  • 4 Go de RAM LPDDR4
  • 64 Go de stockage
  • 2 caméras fisheye (résolution de 1280 x 800 pixels) pour la détection et le suivi des mouvements 6 DoF
  • 2 caméras (résolution 640 x 480 pixels) dans le casque pour le suivi des mouvements des yeux
  • Une centrale inertielle (gyroscope, accéléromètre, boussole magnétique)
  • Connectivité WiFi et Bluetooth
  • Prise USB 3.1 Type C pour recharger.
  • Un trackpad sur le côté droit du casque
Un casque n'ayant que peu d'intérêt sans contenu, Qualcomm lance également un kit de développement baptisé Snapdragon VRDK. Les développeurs intéressés auront accès à un casque VR835 de référence et à des outils de développement logiciel. Ceux-ci sont conçus pour simplifier l'utilisation de technologies complexes, comme le "foveated rendering" qui permet de diminuer les ressources graphiques nécessaires dans une application en utilisant une résolution élevée uniquement dans la zone centrale que regarde l'utilisateur. Un plugin rend cette technique compatible avec les moteurs Unity et Unreal.

Le VRDK sera disponible au second trimestre 2017 via le Qualcomm Developer Network, en amont de l'arrivée sur le marché (au second semestre 2017) des premiers casques de réalité virtuelle basés sur cette plateforme.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS