Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réalité virtuelle, réalité augmentée... Où en est Apple ?

Analyse 2016 a été particulièrement riche en annonces pour le secteur de la réalité virtuelle. Dans le même temps, plusieurs acteurs de grande ampleur travaillent à parfaire les technologies de réalité augmentée. Un acteur technologique majeur reste pourtant absent de ces deux marchés : Apple. Son CEO, Tim Cook, s'est déclaré intéressé à plusieurs reprises, mais sans rien annoncer de concret. Apple pourrait-il, une fois encore, chambouler ces marchés avec un produit surprise ? Ou a-t-il cette fois vraiment raté le coche ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réalité virtuelle, réalité augmentée... Où en est Apple ?
Réalité virtuelle, réalité augmentée... Où en est Apple ? © Apple

Dans une interview exclusive accordée à ABC News le 14 septembre, Tim Cook, le CEO d'Apple, a déclaré s'intéresser au potentiel de la réalité virtuelle et augmentée. Il a aussi clairement affiché une préférence pour la seconde technologie, qui présente pour lui un potentiel commercial bien plus important.

 

Il explique cette position par le simple fait que la réalité augmentée permet d'interagir avec son environnement réel (par exemple une autre personne ou des objets dans la pièce) tout en l'augmentant d'informations ou d'objets numériques. Par opposition, la réalité virtuelle immerge (et isole) l'utilisateur dans un monde virtuel en le coupant du réel. La réalité augmentée est donc susceptible d'intéresser un public plus large, et de s'appliquer à beaucoup plus de cas d'usage, même si Tim Cook reconnaît son attrait pour l'éducation ou le jeu vidéo.

 

à la traîne dans la réalité virtuelle...

Ces commentaires surviennent dans un contexte compliqué pour Apple, que ce soit en matière de réalité virtuelle ou augmentée. Facebook a frappé fort en rachetant Oculus en 2014, s'imposant de facto comme un poids lourd de la réalité virtuelle. Google a vite réagi pour ne pas passer à côté d'une grande vague technologique, en annonçant Cardboard pour Android quelques mois plus tard. Une solution bas de gamme, mais qui a porté ses fruits.

 

Deux ans plus tard, et le géant de Mountain View s'apprête à sortir Daydream, une plate-forme VR de premier plan dont tous les constructeurs de smartphones devraient tenter de tirer parti. Son principal concurrent ? Samsung, qui s'est associé à Oculus pour s'imposer comme le leader du marché VR mobile avec le GearVR... Les smartphones du coréen seront aussi compatibles avec Daydream. Quand à Apple, il est aux abonnés absents.

 

...Et dans la réalité augmentée

C'est le même constat pour la réalité augmentée. Google s'est planté avec Glass, mais le projet Tango (des capteurs avancés pour smartphones et tablettes) est plutôt prometteur. Et puis il y a surtout Microsoft, que l'échec dans les smartphones a poussé à innover avec HoloLens, un casque tout intégré qui est déjà disponible commercialement. Là encore, Apple est inconnu au bataillon. Des applications utilisant un peu de réalité augmentée (comme Pokémon Go) sont présentes sur iPhone et iPad, mais Apple ne pousse pas la technologie en avant.

 

attendu de pied ferme

Evidemment, on peut se dire (et beaucoup le font) que la firme à la pomme y travaille en secret et attend patiemment que tout soit prêt pour annoncer une énième "révolution". On sait qu'elle recrute dans le domaine, et la récente annonce d'une double caméra pour l'iPhone 7 Plus (capable de calculer en temps réel la profondeur de champ d'une pièce, une fonctionnalité très utile pour la réalité augmentée mais aussi virtuelle) a ravivé les spéculations.

 

Reste qu'Apple n'est pas en position de force. Oculus a réuni autour de lui de nombreux talents parmi les développeurs et injecte beaucoup d'argent pour faire décoller le secteur de la VR. Samsung multiplie les efforts hardware et profite de l'expertise software de son partenaire pour renforcer son avance. Google itère et expérimente depuis deux ans et peut compter sur sa multitude de constructeurs, sur la puissance de YouTube, et sur les milliers de développeurs déjà rompus à l'exercice. Le lancement de Daydream est d'ailleurs imminent. Au mieux, Apple annoncera un projet similaire dans un an.

 

Moment iPhone, ou Apple Watch ?

Son attractivité auprès des développeurs est indéniable, et l'architecture unique de l'iPhone permettrait une utilisation simplifiée, mais les autres plate-formes auront alors déjà atteint leur vitesse de croisière. Apple pourra-t-il rattraper et devancer ses concurrents, comme il l'a fait avec les paiements ou les smartwatchs ? Rien n'est moins sûr... d'autant que rien ne garantit pareille annonce en 2017.

 

Côté réalité augmentée, Microsoft attaque déjà le marché professionnel de toutes ses forces, et travaille en sous-marin à une éventuelle sortie pour le grand public. D'autres acteurs, comme l'arlésienne Magic Leap ou le challenger Meta sont aussi bien déterminés à prendre une part du gâteau. Ici, Apple pourrait surprendre avec l'annonce d'un produit au design remarquable qui s'appuierait sur l'écosystème iOS. Il s'agirait d'un nouveau "moment iPhone", dont l'entreprise a bien besoin. Mais la technologie a ses limites.

 

Limites technologiques

Si l'Apple Watch n'a pas répondu aux attentes, c'est qu'elle n'a pas résolu les problèmes d'ingénierie inhérents aux smartwatchs. De la même manière, l'HoloLens de Microsoft repousse déjà les limites de ce qu'il est possible de faire aujourd'hui, et son coût reste prohibitif pour le grand public (3000 euros). La perspective d'un bouleversement inattendu et imminent semble donc pour le moment peu probable. Des fonctionnalités proches de celles de Tango (scanner une pièce ou un objet en 3D, faire des photos stéréoscopiques...) à partir d'un smartphone apparaissent plus réalistes... mais aussi moins révolutionnaires. Surtout, moins porteuses de croissance alors que le marché des smartphones semble être arrivé à maturité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

3 commentaires

bonsay
16/09/2016 08h43 - bonsay

Ne pas oublier tout de même qu'Apple à racheté Metaio, le spécialiste allemand de la RA, il y a un peu plus d'un an ! C'est dommage de ne pas en parler ici. Rien ne filtre depuis, effectivement.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Julien Bergounhoux
16/09/2016 11h50 - Julien Bergounhoux

Bonjour Bonsay, En effet, c'est entre autres ce à quoi l'article fait référence lorsqu'il dit qu'Apple recrute dans le milieu, de même que pour la spéculation dans le dernier paragraphe sur le caractère le plus probable de futures annonces. Les divers rachats et recrutements n'ont pas été détaillés par souci de concision, d'autant que l'article se concentre plutôt sur l'éventualité d'un accessoire/produit dédié.

Signaler un abus

RUFFAULT
15/09/2016 20h44 - RUFFAULT

Les concurrents arrivent en ordre dispersés : Apple attend son heure patiemment mais ne vous en faites pas elle à recruté beaucoup de spécialistes !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale