Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Renault Mobility déploie sa solution d'autopartage pour la première fois hors de Paris

Déjà présent à Paris et La Défense, le constructeur français vient d'installer son système d'autopartage à Châteauroux (36). A terme, quatre cents concessions et agents de la marque au losange seront concernés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Renault Mobility déploie sa solution d'autopartage pour la première fois hors de Paris
Renault Mobility déploie sa solution d'autopartage pour la première fois hors de Paris © Bernard Boisnier - Châteauroux Métropole

Cinq Clio à moteur thermique, et une Zoé électrique constituent depuis ce 9 février 2017 la flotte d'autopartage Renault disponible à Châteauroux (Indre). C'est le premier déploiement hors de Paris pour Renault Mobility, l'offre de mobilité partagée de la marque au losange dévoilée lors du dernier Mondial de l'Auto. "Les concessionnaires sont moteurs dans la prise de décision. Et une attente très forte s'est exprimée à Châteauroux", résume Christophe Chevreton, directeur de Renault Mobility, pour expliquer cette première implantation dans une ville qui ne souffre pas vraiment des embouteillages et où l'air pur est un atout d'attractivité.

 

Châteauroux, la ville de Province pilote

"Nous avons un maire très connecté (Gil Averous, délégué au numérique Les Républicains, qui a sollicité Elon Musk sur Twitter, ndlr), la ville a adopté de longue date les bus gratuits et le syndicat d'énergie du département de l'Indre installera 80 bornes de recharge d'ici la fin de l'année", argumente Philippe Joulaud, directeur de la concession de Châteauroux, qui porte l'investissement de 120 000 euros pour l'acquisition des six véhicules disponibles 7 jours sur 7. L'agglomération a réservé six emplacements stratégiques, dont un devant la gare.


"Environ un quart des quelque 430 agences de location Renault Rent seront équipées dans le courant de l'année 2017", poursuit Christophe Chevreton. Précision : l'ensemble du réseau de la marque au losange dans l'Hexagone sera concerné à terme par cette offre d'autopartage qui s'appuie sur le parc de location de Renault Rent. A l'heure actuelle, le parc automobile de Renault Rent est d'environ 10 000 voitures. Si bien que le constructeur pourra proposer cette offre dans tout le pays, y compris dans des villes de taille plus modeste.

Parcours client sur une application smartphone

Concrètement un utilisateur muni d'un smartphone et de l'application téléchargeable sur IOS et Androïd s'inscrit sur la plate-forme Renault Mobility. Une fois cette inscription réalisée, validée au bout de 48 heures, il a accès à tous les véhicules Renault en autopartage, et son smartphone lui permet de réserver à partir d'une heure et jusqu'à sept jours. La réservation téléchargée sur le smartphone déverrouille alors la voiture, à l'intérieur de laquelle une carte main libre permet de démarrer. Une Clio est ainsi disponible une heure pour 7 euros, carburant et assurance inclus.
La solution a été développée en interne par Renault, via RCI Mobility, filiale de RCI Bank and Services. L'investissement n'a pas été communiqué.


Avec cette offre d'autopartage, le constructeur vise aussi les entreprises. Le boitier communicant R-Access, décliné de la solution de navigation Renault R-Link, est installé en première monte sur les véhicules, mais aussi en deuxième monte sur n'importe quel autre véhicule. Renault vise ainsi à se renforcer sur le marché des flottes d'entreprises déjà existantes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media