Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Renesas ne se remet toujours pas du tremblement de terre au Japon

Le fabricant japonais de semiconducteurs Renesas Electronics  peine à se relever du tremblement de terre qui a secoué la région de Kumamoto, au Japon. Son usine de Kawashiri n’a pas repris totalement la production et l’impact financier est toujours au stade de l’évaluation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Renesas ne se remet toujours pas du tremblement de terre au Japon
Renesas ne se remet toujours pas du tremblement de terre au Japon © Flickr - savo2003 - C.C

Sony n’est pas le seul fabricant de semiconducteurs à avoir été touché par le tremblement de terre qui a secoué la région de Kumamoto, au Japon, en avril 2016. Renesas Electronics, deuxième fabricant de puces électroniques du pays après Toshiba, l’a été aussi. Son usine de Kawashiri reste encore en grande partie à l'arrêt. La reprise totale de la production est prévue pour le 22 mai 2016.

 

Chaine logistique rétablie avec les sous-traitants

L’impact financier est toujours au stade de l’évaluation. L’entreprise assure toutefois avoir rétabli sa chaine logistique avec ses sous-traitants et fournisseurs. Mais, en ce qui concerne la livraison des commandes, elle réclame l’indulgence et la patience des clients, car la production demeure toujours inférieure à celle d'avant le tremblement de terre.

 

Renesas Electronics joue un rôle stratégique dans la chaine logistique mondiale de l’électronique. Et pour cause : l’entreprise japonaise contrôle près de 40% du marché des microcontrôleurs utilisés dans l’automobile. Ses clients équipementiers sont disséminés partout dans le monde. Les retards de livraisons de ses composants vont se propager jusqu’aux constructeurs de véhicules en Europe.

 

Déjà déstabilisé par le tremblement de terre de 2011

Le tremblement de terre de 2011, suivi d’un Tsunami, avait déjà déstabilisé Renesas Electronics, l’obligeant à se séparer de la moitié de ses usines au Japon et à faire plus intensivement appel à la sous-traitance de la fabrication pour réduire les risques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale