Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Rennes Métropole au cœur de la stratégie de cyberdéfense française

Qualifiée de "cyber vallée européenne" par le ministère des Armées, Rennes Métropole muscle ses effectifs dans le secteur de la cybersécurité. D'ici 2025, jusqu'à 1800 emplois doivent être créés, soit une hausse de 36 % des effectifs en 7 ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Rennes Métropole au cœur de la stratégie de cyberdéfense française
Rennes Métropole au cœur de la stratégie de cyberdéfense française © Florence Parly/Twitter

D'ici 2025, jusqu'à 1800 emplois doivent être créés sur le territoire de Rennes Métropole grâce au développement accru des activités de cyberdéfense du ministère des Armées, d'après une étude de l'Institut national des études statistiques et des études économiques (Insee) qui vient d'être publiée. Cela correspond à une hausse de 36 % des effectifs en 7 ans.

Les sites de Saint-Jacques-de-la-Lande et de Bruz sont particulièrement ciblés par cette vague de recrutement, qui concerne à 70 % des cadres tels que des ingénieurs cybersécurité ou des auditeurs système d'information.


Une recrudescence des cyberattaques en 2020
D'après l'Insee, le besoin de développer des compétences dans le domaine cyber répond en partie à la problématique de la recrudescence des attaques informatiques en 2020. En effet, en l'espace d'un an seulement, les ransomwares ont été multipliés par quatre, d'après les derniers chiffres de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi).Un effet dû en partie à la crise sanitaire et économique liée au Covid-19.

Comme le rappelle l'Insee, Rennes comme l'ensemble de la Bretagne disposent d'un "tissu économique important" dans le secteur de la cybersécurité où l'Armée, les grandes industriels tels que Thales et Airbus CyberSecurity, ainsi que les start-up se côtoient. D'après l'agence Bretagne Développement Innovation (BDI), 130 entreprises totalisant près de 8000 emplois se développent et investissent dans le domaine de la cybersécurité en Bretagne.

A Rennes Métropole se trouve par exemple le Pôle d'Excellence Cyber qui a été créé en 2014 par le ministère de la Défense. Cette association fédère des acteurs de la recherche, de la formation et de l'industrie pour contribuer au développement d'une filière cyber française.

De nombreux cursus scolaires
Côté formation, Rennes abrite de nombreux cursus en cybersécurité dans les universités et les écoles d'ingénieurs. Au total, plus de 150 chercheurs sont mobilisés et 2000 étudiants suivent des cursus dans le secteur cyber dans les grandes écoles et les universités.

S'est ajoutée à ce paysage en 2020 l'école universitaire de recherche "Cyberschool", rattachée à l'université de Rennes 1 et à la Direction générale de l'armement (DGA). L'objectif est de doubler le nombre de diplômés rennais en cybersécurité, d'ici 10 ans, à 580 étudiants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media