Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Reprise de Dell : Carl Icahn jette l'éponge

Actus Reuters Dans une lettre aux actionnaires, le milliardaire américain Carl Icahn a annoncé ce lundi 9 septembre qu'il renonçait à combattre le plan de reprise du fabricant informatique américain Dell par son patron et co-fondateur Michael Dell.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Reprise de Dell : Carl Icahn jette l'éponge
Reprise de Dell : Carl Icahn jette l'éponge © Dell's Official Flickr Page - Flickr - c.c.

Carl Icahn a finalement annoncé ce lundi 9 septembre qu'il renonçait à combattre le plan de reprise du fabricant informatique américain Dell par son patron et co-fondateur Michael Dell.

Dans une lettre aux actionnaires de Dell, Carl Icahn évoque notamment la modification de la date d'enregistrement des investisseurs autorisés à se prononcer sur le projet de retrait de la cote du groupe informatique par Michael Dell et le fonds d'investissement Silver Lake. "Nous avons conclu qu'il nous serait presque impossible de gagner la bataille le 12 septembre", explique Carl Icahn.

L'homme d'affaires activiste voulait empêcher le vote des actionnaires prévu le 12 septembre prochain et souhaitait qu'une assemblée générale soit organisée à la même date afin d'y plaider sa cause et de débarquer le conseil d'administration du géant de l'informatique.

Selon lui, si le conseil d'administration avait autorisé l'assemblée générale annuelle à se tenir en même temps que l'AG exceptionnelle, Michael Dell et Silver Lake auraient subi une pression plus forte pour augmenter leur offre.

Carl Icahn estime que l'offre de 25 milliards de dollars du fondateur sous-valorise la société. Bien qu'il ait décidé de ne pas poursuivre sa tentative de blocage de l'opération, l'homme d'affaires écrit dans sa lettre qu'il reste opposé au projet de rachat et qu'il continuera d'exiger une évaluation indépendante.

"Je continue à croire que le prix payé par Michael Dell/Silver Lake pour racheter l'entreprise sous-estime fortement son prix, notamment parce que Dell paie environ 70% de moins que le sommet de l'action de 42,38 dollars et empêche les actionnaires de toucher les fruits du potentiel que recèle Dell", argumente le milliardaire américain.

Avec Reuters (Sinead Carew et Nicola Leske, Juliette Rouillon pour le service français)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale