Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réseaux thématiques French Tech : Besançon mise sur les medtech pour booster sa santé économique

Besançon s'appuie sur son écosystème favorable à l'innovation dans la santé pour tirer son épingle du jeu.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réseaux thématiques French Tech : Besançon mise sur les medtech pour booster sa santé économique
Réseaux thématiques French Tech : Besançon mise sur les medtech pour booster sa santé économique © Jean-paul Grandmot - Wikimedia commons

"35 start-up de la grande région Bourgogne-Franche-Comté, avec une forte concentration dans l'agglomération du Grand Besançon, sont fédérées autour de la thématique medtech, biotech", explique Pierre Vivien, directeur du pôle des microtechniques, un des porteurs du dossier de candidature. Du traitement optimisé des tumeurs par ultrasons, aux micros dispositifs médicaux, en passant par les médicaments de thérapies innovantes, ces entreprises œuvrent pour améliorer l'offre de soin.

 

De solides PME telles que le spécialiste de la télémédecine, Covalia du Groupe IDO IN, Onefit Medical avec ses solutions pour la chirurgie orthopédique, ou de jeunes pépites comme les roboticiens de Percipio Robotics, Miravas et son traitement des varices par la vapeur, composent le groupe bisontin.

 

Un cluster de la santé au centre de tout un écosystème

Rassemblées au sein du cluster "Innov'health, Everything for Life" émanant depuis peu du Pôle des microtechniques, elles sont soutenues par près de 300 entreprises du numérique présentes dans la région. "L'objectif de cette candidature est d'améliorer la visibilité de ces start-up à l'international pour accélérer leur croissance", insiste Dominique Schauss, vice-président du Grand Besnaçon en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche.

 

À Besançon, des ressources existent pour accompagner l'innovation médicale. Parmi elles, on compte le Centre Hospitalier Universitaire régional, le Pôle de Cancérologie, l'Établissement français du sang avec ses laboratoires de recherche en biothérapies innovantes, Femto ST, le plus grand laboratoire français en sciences de l'ingénieur avec une concentration de 750 chercheurs.

 

Une grande plateforme dédiée à l'innovation médicale en projet

La présence de porfessionnels qualifiés et spécialisés formés au sein des écoles d'ingénieurs ISIFC (génie biomédical) et l'ENSMM (mécanique, microtechniques) contribue également à l'attractivité du territoire.

 

D'importants moyens financiers, publics et privés, sont mis sur la table pour encourager l'émergence de cet écosystème de la santé. 7 millions d'euros vont, par exemple, être investis pour bâtir une grande plateforme d'accueil des jeunes pousses : le pôle Bio Innovation. Il verra le jour à horizon 2017.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale