Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Réseaux thématiques French Tech : La Réunion veut devenir une "Healthtech island"

Suite de notre série consacrée aux candidatures aux Réseaux thématiques French Tech. Pour la première fois, un département et région d'outre-mer pourrait rejoindre le label. La Réunion postule sur la thématique e-santé.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Réseaux thématiques French Tech : La Réunion veut devenir une Healthtech island
Réseaux thématiques French Tech : La Réunion veut devenir une "Healthtech island" © French Tech La Réunion

La French Tech, c'était jusque-là un réseau de métropoles…. en France métropolitaine uniquement. Et des hubs à l'étranger. Mais les départements et territoires d'outre-mer, n'ayant pas la taille critique suffisante pour prétendre au label, étaient hors-jeu. Cela pourrait changer. La Réunion se voit bien rejoindre l'un des nouveaux réseaux thématiques French Tech : celui consacré à la e-santé.

 

Un hub ou un réseau thématique ?

"Nous observions la démarche French Tech depuis longtemps, d'abord de loin. Nous avions d'abord pensé postuler pour accueillir un "hub", de par nos liens très forts avec l'Afrique", reconnaît Elodie Royer, administratrice de "Digital Réunion", syndicat de la filière numérique dans l'île, et coordinatrice du dossier de candidature French Tech. "Mais La Réunion, c'est en France et les hubs, c'est uniquement à l'étranger. Cet appel à candidatures "Réseaux thématiques" nous convient bien". Ce qui n'empêche pas La Réunion de travailler avec les deux French Tech Hubs africains, à Abidjan en Côte d'Ivoire et Le Cap en Afrique du sud.

 

Les acteurs de la filière numérique régionale se sont réunis début 2016, pour préparer leur candidature, et le thème de la e-santé a rapidement fait consensus. "Bercy nous attendait peut-être davantage sur le tourisme, mais nous sommes plus forts sur la santé, explique la chef de file. "Nous sommes l'une des cinq régions ayant remporté un appel à projets territoires de soins numériques, avec le programme OOIS doté de 19 millions d'euros", rappelle-t-elle.

 

Terre d'expérimentation

La Réunion a développé une expertise particulière sur le suivi des maladies chroniques, comme le diabète, des maladies infectieuses et tropicales, et du traitement de patients situés dans des zones isolées. Elle compte déjà plusieurs pépites comme Oskadi, qui a conçu un appareil d'échographie à relier à un iPad, Runware, spécialiste des objets connectés médicaux, et Slow Control, qui crée des ustensiles connectés afin d'améliorer ses habitudes alimentaires.

 

Au-delà des start-up, les acteurs du système de santé de l'île sont d'ores et déjà mobilisés autour du projet, qui a recueilli plus de 200 soutiens d'acteurs institutionnels et entreprises. Un premier plan d'action sur deux ans a été conçu. Il vise à accompagner 20 start-up chaque année dans un accélérateur dédié et à générer jusqu'à 200 emplois nouveaux par an à moyen terme. L'Ile dispose déjà d'un espace innovation e-santé, La Ruche, qui fédère les innovateurs de La Réunion et Mayotte. Ce lieu de 750m² va devenir le bâtiment totem de la French Tech La Réunion si le label lui est accordé.

 

Le territoire prévoit aussi de mettre en place un fonds d'investissement et d'organiser un événement d'envergure internationale pour renforcer son attractivité et attirer les talents. L'ambition ne manque pas pour faire de La Réunion la référence de la filière e-santé dans l'Océan indien et au-delà.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale