Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Resolve permet de visualiser des maquettes BIM de 500 millions de polygones dans un Oculus Quest

Vidéo La start-up InsiteVR, spécialisée dans les solutions de réalité virtuelle pour l'architecture et la construction, lance une nouvelle application de revue de projets. Nommée Resolve, elle permet de visualiser des maquettes BIM particulièrement larges et complexes, jusqu'à 500 millions de polygones, avec un simple casque Oculus Quest.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Resolve permet de visualiser des maquettes BIM de 500 millions de polygones dans un Oculus Quest
Resolve permet de visualiser des maquettes BIM de 500 millions de polygones dans un Oculus Quest © InsiteVR

La prévisualisation de projets de construction vit une petite révolution grâce aux technologies immersives. L'un des acteurs les plus innovants du secteur est la start-up newyorkaise InsiteVR. Elle vient de présenter une nouvelle application baptisée Resolve, qui permet d'afficher des maquettes BIM de très grande taille – jusqu'à 500 millions de polygones – sur un casque Oculus Quest. Il s'agit d'une avancée déterminante car le Quest est un appareil mobile, qui fonctionne sans câble ni station de travail.

Un moteur de rendu propriétaire, couplé au cloud

InsiteVR s'appuie pour ce faire sur un moteur de rendu propriétaire et sur une connexion au cloud. Etant donné les limites du Quest en matière de puissance de calcul, la maquette 3D n'est chargée que partiellement, juste assez pour couvrir le champ de vision des participants et rendre l'expérience transparente pour eux. Le rendu 3D se fait sur le casque et pas dans le cloud, mais seule une petite partie de la maquette est transmise en temps réel suivant ce que regarde l'utilisateur. Comme pour les solutions précédentes d'InsiteVR, Resolve est destiné à la revue collaborative de projets d'architecture et de construction.

 

 

En prévisualisant les bâtiments à l'échelle 1:1, les différents membres du projet peuvent corriger un maximum d'erreurs dès les premières phases du projet, sans attendre la construction, et donc gagner du temps et de l'argent. Ces fichiers contiennent typiquement une multitude de systèmes électriques et mécaniques qui doivent être pris en compte en plus de la structure du bâtiment. Les participants peuvent inspecter les propriétés BIM de chaque élément, effectuer des mesures, "dessiner" des annotations en 3D et enregistrer des retours à l'oral qui sont automatiquement transcrit sous forme de texte. D'après la start-up, les revues de projet immersives peuvent représenter une économie allant jusqu'à 7000 dollars pour chaque heure de réunion.

Compatible avec Autodesk Construction Cloud

La simplicité d'utilisation des casques tout-en-un fait que la moitié des clients d'InsiteVR utilisent aujourd'hui des casques Oculus Quest pour leurs projets. Resolve simplifie encore un peu plus le processus en gérant automatiquement le traitement de maquettes 3D complexes dans le cloud. La start-up indique que les premiers clients de cette nouvelle application l'ont utilisée aussi bien avec des fichiers Navisworks de 1,6 Go que des fichiers Revit de 10 Go. L'application peut se connecter directement sur le service Construction Cloud d'Autodesk, et elle gère plus de 70 types de fichiers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media