Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Retail : Scandit lève 80 millions de dollars pour étoffer sa technologie de reconnaissance de produits

Levée de fonds Scandit lève 80 millions de dollars pour améliorer son logiciel de scan de codes-barres, qui mêle vision par ordinateur et apprentissage automatique. La start-up suisse, dont la solution est notamment utilisée par La Poste et Yuka, souhaite aussi s'étendre en Amérique Latine et en Asie Pacifique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Retail : Scandit lève 80 millions de dollars pour étoffer sa technologie de reconnaissance de produits
Retail : Scandit lève 80 millions de dollars pour étoffer sa technologie de reconnaissance de produits © Scandit

Scandit a annoncé mardi 26 mai 2020 avoir levé 80 millions de dollars. Un tour de table en Série C mené par la société de capital-risque G2VP et auquel ont contribué Atomico, GV, Kreos, NGP Capital, Salesforce Ventures et Swisscom Ventures. La start-up suisse avait déjà levé un total de 43 millions de dollars par le passé.

Ajout d'informations en temps réel en réalité augmentée

Scandit développe un logiciel de scan de produit mêlant vision par ordinateur et apprentissage automatique. Sa technologie combine la lecture de codes-barres, la reconnaissance de texte (OCR), la reconnaissance d'objets et la réalité augmentée sur tout objet équipé d'une caméra, que ce soit des smartphones d'entrée de gamme ou des drones en passant par les wearables et les robots. Scandit assure que sa technologie est rapide, fiable et fonctionne même dans de mauvaises conditions (faible lumière, pluie, angle difficile, etc.).

La technologie de Scandit peut être utilisée pour "créer des applications mobiles ou des sites web pour le shopping mobile, le self-scanning, la gestion des stocks, les preuves de livraison ou encore le suivi et la maintenance de matériel", détaille la start-up dans un communiqué. Ce nouvel apport financier va permettre à Scandit de poursuivre ses efforts de R&D, en développant par exemple le scan de plusieurs codes en simultané, comme l'expliquait l'entreprise à L'Usine Digitale. Mais aussi un système d'ajout d’informations en réalité augmentée en temps réel, comme une information relative à un site de déchargement de marchandise par exemple.

Renforcer sa présence en Asie Pacifique

Le Suisse assure avoir triplé ses revenus récurrents et doublé le nombre de grandes entreprises clientes depuis juillet 2018. En France, son logiciel est derrière la célèbre application Yuka, mais Scandit a aussi séduit La Poste. Le prestataire de distribution de courrier a décidé en juin 2018 de déployer l’application Scandit, déjà disponible chez Chronopost, La Banque Postale et Pickup Services, sur 90 000 smartphones au cours des trois prochaines années. Plus globalement, Scandit vise les entreprises des secteurs du retail, du transport et de la logistique mais aussi de la santé. Parmi ses clients figurent des entreprises comme 7-Eleven, Carrefour, DPD ou encore Levi Strauss & Co et Toyota.

Avec la pandémie de Covid-19, Scandit espère séduire encore plus d'entreprises dans les domaines du transport et de la logistique puisqu'elles font face à demande croissante de livraisons. Le Suisse, déjà bien implantée en Europe et en Amérique du Nord, souhaite aussi profiter de cette levée de fonds pour renforcer sa présence sur ces marchés et "accélérer sa croissance sur de nouveaux marchés tels que l'Asie Pacifique ainsi que l'Amérique latine".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.