Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x
Safran

Révolution digitale : Safran Helicopter Engines capitalise sur les données

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Révolution digitale

Safran Helicopter Engines déploie sa transformation digitale à travers trois axes : l’industrie 4.0, les services 4.0 et une amélioration de l’expérience utilisateur au profit des collaborateurs. La digitalisation des processus permet de capitaliser sur l’acquisition des données, de gagner en efficacité et de transformer l’entreprise.

Révolution digitale
Safran Helicopter Engines - Health Monitoring © Philippe Stroppa/Safran
Automatisation, connexion des moyens de production, robotique, réalité virtuelle ou augmentée… Grâce aux nouvelles technologies, Safran Helicopter Engines (filiale de Safran spécialisée dans la motorisation d’hélicoptères) augmente la performance de ses processus industriels. Elle acquiert plus de flexibilité tout en réduisant ses cycles de production et les coûts de non-qualité. «Nous utilisons ces outils numériques comme aide à la décision. L’humain reste au cœur des processus : il est le décisionnaire, c’est lui qui possède l’expertise, souligne Philippe Galan, Chief Digital Officer chez Safran Helicopter Engines. L’utilisation de la réalité augmentée dans le cadre de l’assistance au montage est un bon exemple. Elle permet en effet de mettre les informations à disposition du personnel au bon moment pour faciliter leur travail. » 
 
Des informations génératrices de valeur

Quand Safran Helicopter Engines déploie le numérique, c’est à tous les niveaux de l’entreprise. Ainsi, l’amélioration digitale passe aussi par une nouvelle approche de la relation client baptisée « services 4.0 ». 
« L’objectif de Safran Helicopter Engines est clair : nous devons apporter notre expertise au plus près de nos clients, qui sont plus de 2 500, partout dans le monde. Pour cela, nous déployons des solutions simples et personnalisées, accessibles à tout moment et en tout lieu, sur tous les devices », affirme Philippe Galan. Accès personnalisé aux sites web, fourniture d’un tableau de bord client, documentation en ligne… Au cours des derniers mois, l’entreprise a lancé un service d’assistance vidéo baptisé Expert link, semblable à un FaceTime sécurisé pour guider à distance les clients dans les tâches de maintenance. Un service de « health monitoring » permettant aux clients de suivre les paramètres de santé de leurs moteurs et de mettre en place des actions de maintenance préventive afin de limiter l'occurrence d'événements non programmés a aussi été mis en place. 
 
« Safran Helicopter Engines conçoit, fabrique et répare des moteurs d’hélicoptère. Nous maîtrisons toute la chaine, ce qui d’une part justifie notre expertise et, d’autre part, permet d’anticiper les besoins de nos clients en développant des solutions proactives », ajoute Philippe Galan. La clé de voûte de ce système ? La capitalisation des données. Safran Helicopter Engines dispose en effet d’un large panel d’informations grâce aux données venant de ses propres produits et machines et grâce à celles provenant de ses partenaires (qu’ils soient clients ou fournisseurs). L’entreprise s’oriente donc vers des axes de digitalisation des processus pour acquérir encore plus de données. « Nous pouvons ainsi développer une véritable culture de la donnée dans l’entreprise afin d’améliorer nos produits et de créer de nouveaux services », confirme Philippe Galan.
 
Soigner la symétrie des attentions
Pour que la démarche soit complète, Safran Helicopter Engines veille également à déployer différentes solutions techniques à destination de ses collaborateurs au travers d’un dispositif baptisé My Digital Life : amélioration du réseau, déploiement du wifi et d’un cloud, outils de visioconférence, partage de données en interne et en externe… « Il s’agit de favoriser la symétrie des attentions en améliorant l’expérience utilisateur et en diminuant le décalage pouvant exister entre vie personnelle et vie professionnelle. Nous nous adaptons aux nouveaux modes de travail notamment pour attirer les nouveaux talents. Il faut pour cela que l’entreprise soit accueillante et ait elle-même un visage digital. Elle doit être connectée à son époque », assure Philippe Galan. Pour cela, Safran Helicopter Engines concentre ses efforts au sein de sa DSI, qui incarne la transformation digitale de l’entreprise, et qui sera bientôt renforcée avec de nouvelles compétences liées aux nouvelles technologies. « Cela conduira ensuite à une évolution des métiers et à des ruptures dans les manières de travailler au sein de toute l’entreprise », conclut le Chief Digital Officer.
 

 

A lire aussi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale