Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

RGPD : Seules les données des nouveaux utilisateurs européens de TikTok seront transférées en Irlande

Vu ailleurs Interrogé par les parlementaires britanniques, TikTok a expliqué qu'il ne transfèrerait que les données personnelles des nouveaux utilisateurs européens dans son futur data center situé à Dublin. Conséquence de quoi, les données des utilisateurs européens existants resteront sur les serveurs américains. Une décision qui semble étrange car l'avenir des flux de données vers les Etats-Unis est largement remis en question par l'invalidation du Privacy Shield décidé par le juge européen cet été.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

RGPD : Seules les données des nouveaux utilisateurs européens de TikTok seront transférées en Irlande
RGPD : Seules les données des nouveaux utilisateurs européens de TikTok seront transférées en Irlande © Olivier Bergeron/Unsplash

Il n'y aura pas de transfert rétroactif des données personnelles de tous les utilisateurs européens dans le futur data center irlandais, révèle TikTok interrogé par les parlementaires britanniques.

L'application détenue par ByteDance a annoncé début août dernier son intention d'installer un data center à Dublin, pour compléter ses infrastructures américaines et singapouriennes. Représentant un investissement de 420 millions d'euros, le data center devrait être opérationnel début 2022. Lors de cette annonce, TikTok assurait que "les données de tous les utilisateurs européens y seront stockées" sans plus de précision.

Seuls les nouveaux utilisateurs sont concernés
Cité par Euractiv, Theo Bertram, directeur de la politique publique de TikTok en Europe, a répondu à une série de questions posée par le député conservateur Damian Green. "Nous stockerons les données européennes en Irlande à partir du moment" où le data center sera opérationnel début 2022, a déclaré Theo Bertram. En d'autres termes, cela signifie que les données des utilisateurs existants resteront sur des serveurs américains.

Le choix fait par TikTok peut suspendre étant donné la situation tendue entre l'Union européenne et les Etats-Unis. En vertu de l'invalidation du Privacy Shield, l'avenir des transferts de données personnelles outre-Atlantique est largement compris. Pour rappel, la Cour de justice de l'Union européenne a rendu un arrêt le 16 juillet dernier dans lequel elle a abrogé le bouclier de protection de données. Le juge estimait que les programmes de surveillance américains étaient contraires aux principes du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

TikTok va être limité dans ses transferts de données
Au même titre que des millions d'entreprises, TikTok n'a plus le droit de transférer des données d'utilisateurs européens vers ses serveurs américains en l'état actuel. Et la situation n'est pas prête de changer. Didier Reynders, commissaire européen à la justice, a déclaré qu'il n'y aura pas de "solution miracle" à propos d'un second Privacy Shield. Il expliquait que les élections américaines compliquaient les négociations en cours. Autre difficulté : Bruxelles attend de Washington qu'il révise ses programmes de surveillance.

Les ennuis de l'application ne s'arrêtent pas là. Début août, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a ouvert une enquête sur les pratiques de TikTok concernant ses "flux en dehors de l'Union européenne".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media