Robotic Research lève 228 millions de dollars pour commercialiser sa solution de conduite autonome

C'est la première levée de fonds pour Robotic Research, qui développe une solution d'automatisation des véhicules. Cet apport financier doit l'aider à commercialiser sa technologie, dont l'un de ses principaux clients est le département de la Défense des Etats-Unis.

Partager
Robotic Research lève 228 millions de dollars pour commercialiser sa solution de conduite autonome

Robotic Research lève 228 millions de dollars pour industrialiser et commercialiser sa technologie de conduite autonome. Une levée de fonds en série A, annoncée le 9 décembre 2021, à laquelle ont contribué SoftBank Vision Fund 2, Enlightenment Capital, Crescent Cove Advisors, Henry Crown and Company, et Luminar Technologies.

Accélérer la commercialisation
Cet apport financier va aider l'entreprise, qui a passé près deux décennies à développer des technologies de conduite autonome notamment destinées au département de la Défense américain, à commercialiser plus largement sa solution. "Cet investissement reflète notre succès dans le développement de solutions autonomes pour nos clients du gouvernement américain et nous procurera les ressources nécessaires pour répondre à la demande croissante de nos clients et à l'expansion de nos efforts commerciaux", a commenté Alberto Lacaze, CEO de Robotic Research.

Robotic Research est spécialisé dans les solutions robotiques et de mobilité autonome. L'entreprise explique mettre au point des solutions d'autonomie de bout-en-bout pour les secteurs du transport et de la logistique.

Plus de 80 camions autonomes en circulation
La solution de Robotic Research, baptisée AutoDrive, est agnostique. Cela signifie qu'elle peut être implémentée sur différents types de véhicules. D'ailleurs, sa technologie est déjà intégrée dans un bus, des camions et des tracteurs portuaires. Au total, Robotic Research se targue d'équiper plus de 80 camions sans pilote actuellement en service. Des solutions autonomes alimentées par sa technologie circulent sur des routes du monde entier et parfois dans des environnements difficiles et non structurés.

AutoDrive ne dépend pas d'une connexion au GPS pour la localisation. Une nécessité pour les véhicules de l'armée équipés avec cette solution. La solution de Robotic Research comprend des capteurs que les "véhicules autonomes commerciaux" n'utilisent généralement pas, explique TechCrunch. Sa technologie fonctionne notamment grâce à un stéréoscope qui permet d'estimer les structures 3D à partir de séquences d'images en 2D. Un point qui peut freiner la commercialisation puisque les clients potentiels ne sont pas habitués à ce type de fonctionnement.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS