Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Rutube, le YouTube russe, est hors service à la suite d'une cyberattaque

Rutube est inaccessible depuis lundi à la suite d'une cyberattaque d'ampleur, d'après la plateforme russe. Elle affirme que les contenus vidéo n'ont pas été détruits mais que leur restauration pourrait prendre plus de temps que prévu. Cet incident est intervenu le 9 mai, jour qui symbolise en Russie la victoire contre le nazisme et qui est l'occasion de démonstrations de patriotisme.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Rutube, le YouTube russe, est hors service à la suite d'une cyberattaque
Rutube, le YouTube russe, est hors service à la suite d'une cyberattaque © Rutube

Rutube, équivalent russe de la plateforme d'hébergement vidéo YouTube appartenant au géant Gazprom, est inaccessible depuis le 9 mai, date de la commémoration par la Russie de la victoire contre le nazisme. "Nous avons fait face à la plus grande cyberattaque de l'histoire de Rutube", écrit le service de communiqué sur Telegram, seul canal contenant des informations sur cet incident. Le rétablissement du service "prendra plus de temps que les ingénieurs ne le pensaient initialement". 
 

Le contenu n'aurait pas été détruit

Les conséquences de ce piratage restent encore floues. Des médias russes affirmaient que les contenus hébergés avaient été totalement détruits et étaient donc irrécupérables. Une information démentie par Rutube, qui indique que "la perte du code source du site n'a pas eu lieu". 

La plateforme russe impute cette cyberattaque à des hackers qui "ont constamment attaqué les sites des institutions publiques russes ces deux derniers mois", faisant référence au lancement de l'invasion par la Russie de l'Ukraine. En marge du défilé militaire du 9 mai, des hackers ont piraté les sites Internet des chaînes de télévision russes MTS, NTV-Plus, Rostelecom et Winx pour y diffuser des messages pro-ukrainiens. "Le sang des milliers d'Ukrainiens et des centaines de leurs enfants tués est sur vos mains. La télévision et les autorités mentent. Non à la guerre", était-il écrit.

Le gouvernement ukrainien se gausse

Impossible de savoir à l'heure actuelle si ces attaques sont liées. Pour l'instant, aucun hacker n'a revendiqué la cyberattaque de Rutube. Mykhailo Fedorov, vice-Premier ministre et ministre de la Transformation numérique de l'Ukraine, a réagi à cette annonce en se moquant ouvertement de la Russie.

"La dépropagande continue. Ce n'est pas une cyberattaque, c'est une opération pour améliorer votre infrastructure informatique", a-t-il écrit dans un message sur Telegram. Une référence à la terminologie employée par le gouvernement russe pour parler de son invasion de l'Ukraine, qu'il s'évertue à décrire comme une simple "opération spéciale" visant à "dénazifier" le pays (dont le chef du gouvernement est juif, rappelons le).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.