Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Rydoo, l'appli tout-en-un de Sodexo qui facilite la gestion des déplacements professionnels

Sodexo annonce ce lundi 4 juin 2018 le lancement de Rydoo, une application mobile tout-en-un dédiée aux déplacements professionnels. Nourrie à l’intelligence artificielle, elle combine la réservation de voyage, le paiement et la gestion des notes de frais. Une solution issue du rachat de Xpenditure et d'iAlbatros en mars 2017 qui marque les ambitions stratégiques de Sodexo sur le marché du voyage d’affaires.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Rydoo, l'appli tout-en-un de Sodexo qui facilite la gestion des déplacements professionnels
Rydoo, l'appli tout-en-un de Sodexo qui facilite la gestion des déplacements professionnels © Rydoo

Sodexo accélère sur le marché du voyage d’affaires et la mobilité. Le leader mondial des services de la "Qualité de vie" (Restauration collective, Reward & Benefits, Expense & Mobility…) lance ce 4 juin 2018 une nouvelle application dédiée aux déplacements professionnels. Son nom : Rydoo. "Cette appli se veut unique sur le marché du voyage d’affaires", indique Sébastien Marchon, CEO de Rydoo.

 

Une solution intégrée, tout-en-un

Rydoo est le fruit du rachat en mars 2017 de deux start-up : Xpenditure, plateforme technologique pour le traitement des notes de frais, et iAlbatros, qui a conçu Maya, une solution dédiée à la réservation en ligne de voyages d’affaires. Cette nouvelle soution combine les deux technologies. L’application mobile permet au voyageur de réserver lui-même son avion, son train, sa location de voiture et/ou son hôtel, d’effectuer ses paiements et de traiter digitalement sa note de frais. "Il y a beaucoup d’acteurs historiques mais qui sont tous en silo, soit sur du paiement, soit de la réservation, soit de la gestion de note de frais, explique Didier Dumont, Président de Sodexo Mobility & Expense. Notre objectif est de proposer une solution end-to-end sur un marché qui ne l’est pas."

 

"Nous souhaitons offrir une expérience utilisateur qui se rapproche de celle de la sphère privée", précise Sébastien Marchon. Concrètement, comme sur une application mobile classique, il suffit au collaborateur d’entrer sa date et son lieu de départ, sa destination et l’application lui présente les différentes options (train, avion…). Il peut ensuite ajouter un hôtel et faire son choix parmi une sélection de 800 000 établissements issus de partenariats initiés avec des plateformes comme Booking. Le tout selon les critères de l’employeur. Par exemple, la business class ne lui sera pas proposée si la politique de l’entreprise l’interdit. De même, seuls les hôtels aux tarifs définis par l’entreprise seront proposés.

 

Fini la corvée des notes de frais

Sur place, à l’hôtel, le check-out se fait automatiquement via l’appli grâce à une facture dématérialisée. Mais surtout, plus besoin de conserver l’ensemble de ses tickets de taxi, restaurants ou autres, il suffit de prendre la note en photo après chaque dépense professionnelle. Grâce à des algorithmes de reconnaissance visuelle, chaque ligne (nom, prix, taxe…) est reconnue, "traduite" et intégrée à l’ERP de l’entreprise.

 

Pour les déplacements en voiture, le kilométrage est quant à lui automatiquement calculé via Google Maps et remonté dans l’application. Quant aux voyages à l’étranger, les devises sont également automatiquement converties aux taux de change en cours. A terme, un chatbot sera également intégré.

 

Les PME et les grandes entreprises en ligne de mire

Disponible en mode SaaS, Rydoo s’adresse aux PME comme aux grandes entreprises. "Nous avons voulu offrir une solution simple à implémenter et simple à utiliser, explique Didier Dumont. Cela va nous permettre d’adresser tous les segments de marchés depuis les PME jusqu’aux grandes corporations". Et le potentiel est large. D’après Sodexo, 83% des entreprises ne sont pas équipées d’une solution pour gérer les voyages d’affaires et les notes de frais.

 

"Les acteurs historiques se battent tous sur le segment des grandes entreprises parce que leurs solutions, très lourdes technologiquement ne sont pas adaptées aux PME", poursuit Didier Dumont. A l’inverse, avec Rydoo, Sodexo promet une implémentation de quelques minutes à une heure. "Nos concurrents ont des temps d’implémentation de 6 à 12 mois avec une année de consultation pour connecter le système", détaille Sébastien Marchon. Seul bémol : la connexion à l’ERP du client peut allonger ce temps. "Mais le maximum que nous ayons vécu est 16 semaines", assure-t-il.

 

Coté tarif, il faut compter un abonnement de 6 euros par mois par utilisateur actif. Un tarif qui peut vite grimper selon la taille de l’entreprise. Mais qui, selon Sodexo, peut être vite rentabilisé. Alors que le temps moyen de gestion d’une note de frais en entreprise est de 20 minutes par les services comptabilité, Rydoo assure réduire ce temps par quatre. Et ce, sans compter le temps passé par les collaborateurs à "remplir" leurs notes des frais chaque mois…

 

500 000 utilisateurs actifs dans 63 pays

Au-delà de la technologie et de la plateforme de Xpenditure, Sodexo va s’appuyer sur son savoir-faire commercial et marketing dans le digital. Les équipes restent en Belgique qui devient le hub commercial et marketing. Tandis que la Pologne, où iAlbatros possédait des équipes de plus de 80 personnes dans la recherche et le développement, devient le hub technologique. "Il faut garder les points forts de chacun, l’innovation et le dynamisme de ces start-up", déclare Didier Dumonnt.

 

"Côté Sodexo, nous n’avons pas fait d’intégration. On a gardé les équipes (270 personnes, ndlr). Nous apportons notre portefeuille de client (450 000 clients), notre présence internationale dans 83 pays et le support de notre marque. Cette articulation, on l’a appelée Corp’up. Rydoo est ainsi la première Corp’up du groupe Sodexo", explique Didier Dumont. Si ces start-up ne sont pas intégrées à Sodexo, elles forment une seule activité et une seule équipe. Désormais réunies sous Rydoo, elles représentent un total de 500 000 utilisateurs actifs, 6000 entreprises publiques et privées, et une présence dans 63 pays. Par ses clients, Rydoo compte notamment Deloitte et Pernod-Ricard. "Le taux d’adoption de l’application est de 93%, contre moins de 50% pour les solutions existantes", se félicite Sébastien Marchon.

 

Un pas de plus de Sodexo dans le voyage d’affaires

Le marché du voyage d'affaires représentait un volume d’affaires 2015 de 1 200 milliards de dollars au niveau mondial, selon une étude du Global Business Travel Agency de juillet 2016 qui projette une progression de 33,3 % à l'horizon 2020. Et Sodexo compte bien profiter de ce potentiel. "L’activité Mobility & Expense est un business dont on a fait une orientation stratégique", indique Didier Dumont, président de l’activité depuis deux ans. Alors que cette entité représentait 2 à 3% du chiffre d’affaires "Benefits and Rewards" du groupe en 2017, elle pèse déjà 5 à 10%. Objectif d’ici à 2021: atteindre 20 à 30%. Pour cela, le groupe n'exclut pas d'autres acquisitions.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale