Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SAIC Mobility lève 148 millions de dollars pour développer des robots taxis

Vu ailleurs Levée de fonds SAIC Mobility, la filiale du constructeur automobile chinois SAIC, lève près de 148 millions de dollars pour poursuivre le développement d'un service de robot taxi avec la start-up Momenta. Cette dernière participe d'ailleurs à ce tour de table qui valorise SAIC Mobility à plus d'un milliard de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SAIC Mobility lève 148 millions de dollars pour développer des robots taxis
SAIC Mobility lève 148 millions de dollars pour développer des robots taxis © Momenta

La division de SAIC Motor spécialisée dans la mobilité lève 1 milliard de yuans (soit environ 148 millions de dollars). Une levée de fonds en série B menée auprès de son partenaire technologique Momenta, Gaoheng Management Consulting et d'autres institutions, comme le rapporte TechCrunch le 16 août 2022. A cette occasion SAIC Mobility assure être valorisée plus d'un milliard de dollars. Momenta n'a pas précisé la taille de son investissement.
 

premiers essais en 2021

Momenta et SAIC Mobility sont partenaires depuis l'année dernière dans le développement d'une technologie de conduite autonome. Ils ont déployé des services de robot taxi à Shanghai et à Suzhou en fin d'année dernière : les véhicules autonomes pouvaient être commandés sur l'application mobilité de SAIC. Ces deux essais, qui se sont étalés sur une centaine de jours, ont vu une flotte de 60 véhicules autonomes être testée. Un chauffeur de sécurité étant présent à bord afin d'en reprendre le contrôle en cas de nécessité.

SAIC affirme avoir atteint un volume de commandes quotidiennes d'environ 20 trajets par véhicule et que son taux de satisfaction global des utilisateurs était de 98%. Environ 80% des passagers ont utilisé le service deux fois ou plus après leur première expérience, comme le détaillaient les partenaires courant juin. La prochaine étape pour les deux partenaires est de décrocher une licence commerciale leur permettant de commercialiser les courses. Les deux sociétés ayant déjà affirmé vouloir déployer 200 véhicules autonomes à travers la Chine d'ici 2022.

Des milliards investis

La start-up chinoise Momenta a levé environ 1,3 milliard de dollars en 2021 au cours de plusieurs tours de table. Elle est soutenue par des investisseurs comme Toyota, Daimler et Bosch. Elle développe à la fois des systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) destinés à la production de masse et qui sont commercialisés auprès des constructeurs ou grands équipementiers, et une technologie de conduite autonome.

En Chine, des milliards de dollars ont été dépensés ces dernières années par les start-up qui cherchent à mettre au point une technologie de conduite autonome commercialisable. Baidu a très récemment annoncé avoir obtenu une licence lui permettant de facturer des courses à bord de ses véhicules autonomes sans opérateur de sécurité, ni sur le siège conducteur ni sur le siège passager, via sa plateforme Apollo Go. Pour rattraper Baidu, SAIC et Momenta auront fort à faire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.