Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Salaires dans l'informatique : découvrez qui gagne plus de 90.000 euros par an

Étude [TABLEAU] Deux études récentes lèvent le voile sur les salaires des métiers de l'informatique. Les postes de direction sont le gage d'être mieux payés. Même dans un milieu aussi innovant, l'ancienneté rapporte. Data scientist, web developer, ingénieur mobile... Alors, qui gagne le plus ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Salaires dans l'informatique : découvrez qui gagne plus de 90.000 euros par an
Salaires dans l'informatique : découvrez qui gagne plus de 90.000 euros par an © Keyrus

Et si les informaticiens étaient les alchimistes du XXIe siècle en étant capables de transformer des 0 et des 1 en salaire en milliers d’euros. La start-up RH Jobijoba HR a fait une liste des 10 métiers de l’informatique qui s’arrachent à prix d’or.

 

Et le gagnant est le directeur de la R et D qui obtient un salaire brut moyen de 79 600 euros. Les métiers d’architecte informatique s’en sortent bien, mais d’une technologie à l’autre, le salaire peut varier de quelques centaines, voire de quelques milliers d’euros. Un architecte .NET émarge à 57 450 euros en moyenne, tandis que son homologue spécialisé es Java devra se contenter de 53 800 euros. Un architecte réseau/système gagnera en moyenne 51 150 euros, quand l’architecte en système d’information fait figure de parent pauvre avec ces 50 650 euros moyens bruts annuels. Bien sûr tout dépend ensuite de l’ancienneté, de l’entreprise, de la taille des équipes encadrées…

 

Le chouchou des médias ne gagne pas tant que ça

Le data scientist prouve que ce n’est pas parce qu’on est médiatisé que l’on est le mieux placé. Avec un salaire moyen de 47 450 euros, il n’arrive qu’en 7e position. Enfin les développeurs ferment la marche, avec des salaires allant de 42 à 44 000 euros.

 

Et ça devrait continuer si on l'en croit les résultats d’une étude réalisée sur les salariés en 2017 du secteur informatique réalisée par le cabinet de recrutement Computer Futures. En tête du classement, on trouve les fonctions commerciales, le business developper expérimenté peut espérer toucher 100 000 euros voire plus par an en moyenne, et le channel et alliance manager plus de 120 000 euros en 2017.

 

Le Web, ça paie toujours

Les métiers du web offrent de bons niveaux de salaire, notamment aux moins expérimentés. Ainsi, un web developer back-end (php ou javascript) gagnera entre 37 et 39 000 euros avec moins de deux ans d’expérience. Entre 6 et 8 années d’expérience, il atteindra un salaire brut moyen compris entre 51 et 60 000 euros.

 

Les métiers d’analyse de la data, plus récents, offrent des perspectives assez proches. Le marché annuel du big data devrait atteindre 200 milliards de dollars en 2020 selon le cabinet, ce qui a des répercussions sur les besoins des entreprises et les salaires proposés. Avec moins de deux ans d’expérience, un data analyst percevra entre 36 et 38 000 euros, un data scientist entre 41 et 46 000 euros et un data engineer entre 42 et 46 000 euros. A noter les performances du data architecte. Entre 3 et 5 ans d’expérience, il peut espérer toucher entre 60 et 68 000 euros. Avec 9 ans et plus d’expérience, il dépassera carrément les 90 000.

 

salaires de l'informatique, métier par métier

(Salaires brut mensuel)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale