Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Salesforce finalise l'acquisition de Slack pour 27,7 milliards de dollars

Salesforce a enfin finalisé l'acquisition du service de messagerie en entreprise Slack. Annoncée en décembre dernier l'opération a été réalisée pour la somme de 27,7 milliards de dollars. Slack deviendra la nouvelle interface de Customer 360, un outil du géant de la relation client.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Salesforce finalise l'acquisition de Slack pour 27,7 milliards de dollars
Salesforce finalise l'acquisition de Slack pour 27,7 milliards de dollars © Salesforce

Annoncée le 1er décembre 2020, l'acquisition de Slack par Salesforce vient d'être finalisée, a indiqué ce 21 juillet Marc Benioff, président et CEO de Salesforce dans un communiqué. L'opération devrait, telle qu'annoncée initialement, s'élever à 27,7 milliards de dollars.

Le spécialiste de la gestion de la relation client (CRM), Salesforce a confirmé plusieurs points annoncés en amont quant à l'acquisition de la messagerie professionnelle Slack. Entre autres, le fondateur et PDG de Slack, Stewart Butterfield, continuera de diriger le service de messagerie en tant qu'unité au sein de sa nouvelle société mère.
 

Slack deviendra la nouvelle interface de Customer 360, un outil de Salesforce. Ensemble les deux sociétés offriront "une plateforme unique pour connecter les employés, les clients et les partenaires entre eux et avec les applications qu'ils utilisent tous les jours", a déclaré Bret Taylor, président et directeur de l'exploitation de Salesforce.

Une offre combinée
Fondée en 2013, Slack a su s'imposer dans le monde professionnel remplaçant peu à peu les emails dans les entreprises. Le service de messagerie, qui a fait son entrée à la bourse de New York en 2019, s'est illustré en véritable concurrent face aux géants tels que Microsoft Teams. Parmi les clients du service : les 380 000 employés d'IBM qui travaillent dans Slack et sur de nombreux flux de travail à travers Salesforce Sales Cloud et Service Cloud. C'est d'ailleurs l'un des exemples de l'intégration des deux technologies, cité par Salesforce.

A travers ce rachat, "Salesforce va créer un espace de travail moderne qui permet la collaboration, les communautés, les communications, les fonctionnalités CRM, l'expérience client et l'IA dans un écosystème qui accueillera d'autres intégrations pour étendre les fonctionnalités de l'entreprise ", a déclaré Wayne Kurtzman, directeur de recherche IDC. Plus d'informations sur la façon dont les deux entreprises entendent créer une plateforme tournée vers le monde numérique et le travail seront données à l'occasion d'un événement qui se tiendra le 17 août prochain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.