Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Salesforce s’offre Servicetrace, spécialiste RPA, pour l’intégrer à MuleSoft

Après le rachat de MuleSoft en 2018, Salesforce a annoncé l’acquisition de Servicetrace pour compléter son offre en matière d'automatisation robotisée des processus. Le coût de l’opération n’a pas été divulgué, mais Servicetrace rejoindra MuleSoft dès la fin du troisième trimestre de l’année fiscale 2022.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Salesforce s’offre Servicetrace, spécialiste RPA, pour l’intégrer à MuleSoft
Salesforce s’offre Servicetrace, spécialiste RPA, pour l’intégrer à MuleSoft © Wikimedia - Medullaoblongata Projekt

Le leader des solutions de gestion de relation client Salesforce a conclu, ce 2 août, un accord définitif pour acquérir Servicetrace, un fournisseur spécialisé dans l'automatisation robotisée des processus (RPA). L'acquisition devrait être finalisée au cours du troisième trimestre de l’exercice financier 2022, prévue le 31 octobre 2021. Le coût et les modalités de la transaction n’ont pas été divulgués.

Salesforce prévoit d’intégrer Servicetrace à Mulesoft, une société qu'elle a achetée en 2018 pour 6,5 milliards de dollars."Récemment, la RPA s'est imposée comme l'une des principales tendances en matière de technologie logicielle, combinant la robotique et l'automatisation pour effectuer des tâches répétitives", a écrit Brent Hayward, CEO de MuleSoft dans un communiqué

Une couche d’automatisation supplémentaire
Servicetrace a été fondée en 2004 et compte parmi ses clients plusieurs grands noms tels que Fujitsu, Siemens, Merck et Deutsche Telekom. La société sera ajoutée au gestionnaire d'API de Mulesoft pour fournir une couche d’automatisation supplémentaire à la boîte à outils. "Avec l'ajout de Servicetrace, MuleSoft sera en mesure de fournir une intégration unifiée de premier plan, une gestion d'API et une plateforme RPA, qui enrichira davantage le Salesforce Customer 360. Cela permettra aux organisations de fournir des expériences connectées à partir de n'importe où", a détaillé Brent Hayward.

"Il n'a pas fallu longtemps à Salesforce pour passer à l'acquisition suivante après avoir conclu son plus gros achat avec Slack. Mais l'automatisation des processus et des flux de travail alimentés par des données en temps réel provenant d'une variété croissante de sources est en train de devenir la clé du succès de la transformation numérique. Et cela ajoute une pièce essentielle à ce puzzle pour Salesforce et MuleSoft", a déclaré Brent Leary, fondateur et analyste principal chez CRM Essentials, à TechCrunch.

Salesforce offre d’ores et déjà aux entreprises la possibilité d'automatiser certaines tâches à travers la couche d'intelligence artificielle, Einstein. Toutefois, la RPA est davantage adaptée et cette acquisition pourrait être une nouvelle étape pour aider Salesforce à combler le fossé entre les anciens outils sur site et les logiciels plus modernes disponibles en cloud.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.