Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Salesforce veut investir dans plus de start-up en France

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Avec son fonds d’investissement de 100 millions de dollars en Europe, le leader mondial de la gestion de la relation client Salesforce accélère son programme d’investissement dans des start-up en France. L’objectif est de conforter son écosystème dans l’Hexagone.

Salesforce veut investir dans plus de start-up en France
Salesforce a investi dans Augment, une pépite française de la réalité augmentée 3D

Salesforce se démène pour soutenir des start-up dans le monde entier. La France figure parmi les pays prioritaires de son programme de capital-risque Salesforce Ventures. Depuis un an, le leader mondial de la gestion de la relation client dans le cloud a investi dans deux pépites françaises : Follow Analytics, spécialisée dans l’automatisation du marketing mobile, et Augment, éditeur d’une solution de réalité augmentée 3D. L’heure est à l’accélération de ce programme d’investissement.

 

Une dizaine de start-up française d'ici 1017

"Nous venons de rencontrer à Paris une trentaine de start-up, confie John Somorjai, vice-président exécutif responsable de Salesforce Ventures. J’ai moi-même fait la connaissance de sept d’entre elles. Nous espérons toucher une dizaine de start-up en France avec notre programme d’ici fin 2017."

 

Lancé en 2009, Salesforce Ventures a investi dans près de 200 pépites dans le monde. Parmi ses bénéficiaires figurent des sucess stories comme Box (stockage de documents en ligne), DocuSign (Signature électronique), Financial Force (services de gestion financière et RH dans le clooud) ou encore HubSpot (Services de marketing entrant dans le cloud). Aujourd’hui, le fonds de Salesforce gère 500 millions de dollars d’actifs dans 160 start-up, dont seulement 17 en Europe. "C’est trop peu, déplore John Somorjai. C’est parce que nous n’avions personne pour développer notre action en Europe. Les choses vont changer. Nous avons maintenant une équipe à Londres à cet effet."

 

La valeur de l'écosystème

L’action de Salesforce Ventures en France s’inscrit dans une enveloppe de 100 millions de dollars dédiée à l’Europe, Israël compris. "Nous soutenons des start-up qui viennent renforcer l’écosystème de Salesforce soit en tant que clients potentiels, soit en tant qu’éditeur de solutions sur notre plateforme cloud", précise John Somorjai. Le soutien de Salesforce aux start-up françaises s’inscrit dans un effort d’investissement de 1 milliard de dollars en cinq ans visant à générer un écosystème de 3,3 milliards d’euros dans l’Hexagone en 2020.

 

"Nous croyons beaucoup à la valeur de l’écosystème, explique Alex Dayon, Président en charge des produits de Salesforce. Pour réussir dans le cloud, il faut être nombreux et disposer d’une large communauté. C’est pourquoi nous soutenons plus d’une centaine de start-up chaque année. Pour les aider à croitre, nous leur apportons de l’argent mais aussi un accès à nos services, nos partenaires, des compétences, du conseil, etc."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale