Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung a été le premier fournisseur mondial de semi-conducteurs au deuxième trimestre 2021

Malgré la pénurie qui frappe le secteur des semi-conducteurs depuis plusieurs mois, Samsung enregistre des résultats positifs, faisant de lui le premier fournisseur mondial devant Intel et TSMC. C'est la première fois depuis 2018 que le coréen dépasse ses concurrents.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung a été le premier fournisseur mondial de semi-conducteurs au deuxième trimestre 2021
Samsung a été le premier fournisseur mondial de semi-conducteurs au deuxième trimestre 2021 © Samsung

Pour la première fois depuis 2018, Samsung devance Intel et s'arroge la première place du podium des vendeurs de semi-conducteurs. Dans un rapport d'IC Insights, publié le 19 août, le sud-coréen enregistre de meilleurs résultats pour le deuxième trimestre de 2021 par rapport à son concurrent. TSMC, qui n'a qu'une activité de fondeur, est en troisième place.

Première place pour Samsung
Selon ce rapport examinant les résultats de 25 fournisseurs de semi-conducteurs, Samsung a enregistré 20,29 milliards de dollars de ventes de puces entre avril et juin, soit une hausse de 19 % par rapport au trimestre précédent. Sur la même période, la vente de puces a rapporté 19,3 milliards de dollars de ventes à Intel, soit une hausse de seulement 3 % par rapport au premier trimestre.

C'est notamment grâce aux bons résultats de ses semi-conducteurs de mémoire (DRAM) que Samsung a dépassé Intel, indique le rapport. Dans le détail, le géant coréen a enregistré 19,26 milliards de dollars pour les circuits intégrés (IC) et 1,03 milliard de dollars pour la vente de produits optoélectroniques, de capteurs et de produits discrets (OSD). Samsung devrait conserver sa première place au troisième trimestre également, selon les prédictions basées sur la demande, avec des ventes de 22,3 milliards de dollars, soit 3,5 milliards de dollars de plus qu'Intel.

Reprise de souffle généralisée
Malgré la pénurie qui frappe le secteur depuis plusieurs mois, les 10 fournisseurs à la tête du classement ont, collectivement, vu leurs ventes du deuxième trimestre augmenter de 10 % pour atteindre 95,5 milliards de dollars dépassant la croissance de 8 % de l'ensemble de l'industrie des semi-conducteurs.

Après Samsung et Intel, c'est le taïwanais TSMC qui occupe la troisième position avec des ventes atteignant les 13,31 milliards de dollars, une hausse de 3 % par rapport au trimestre précédent. Le sud-coréen SK Hynix occupe quant à lui la quatrième place, mais enregistre la plus forte hausse d'un trimestre à l'autre, augmentant ses de 21 % pour atteindre 9,21 milliards de dollars. Pour le troisième trimestre, IC Insights prévoit une augmentation d'au moins 23 % du marché mondial des semi-conducteurs. Intel pour sa part prévoit une baisse de 3%.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.