Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung attaqué au Brésil pour des conditions de travail déplorables dans ses usines

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La justice brésilienne demande 107 millions de dollars au géant Samsung en raison de mauvaises conditions de travail dans ses usines.

Samsung attaqué au Brésil pour des conditions de travail déplorables dans ses usines
Samsung attaqué au Brésil pour des conditions de travail déplorables dans ses usines © Baycrest - C.C.

Alors que tout internet ne parle que de la Galaxy Gear, la montre intelligente de Samsung qui doit arriver en septembre, le géant coréen est en eaux troubles au Brésil. Le ministère brésilien du Travail demande 107 millions de dollars à Samsung suite aux mauvaises conditions de travail reportées dans l'une de ses principales usines de production et d'emballage située à Manaus, en Amazonie.

Des milliers de plaintes déposées par les ouvriers

L'usine de Manaus, l'une des plus importantes du groupe, emploie 6000 personnes. Elle produit des télévisions et des smartphones Samsung pour toute l'Amérique latine. Le site a fait l'objet de plusieurs inspections en mai 2011 et mai 2013, suite à 1200 plaintes déposées par des travailleurs, selon le site brésilien Tribuna Hoje.

Des journées de 15 heures, le manque de sièges dans la ligne d'assemblage, l’absence de pauses et de congés et des situations de harcèlement sont les principaux objets de ces plaintes. Près de 2000 arrêts de travail en raison de problèmes de santé dus aux conditions de travail ont également été signalés. Selon les autorités, un travailleur n'a que 65 secondes pour assembler une télévision et 6 secondes pour emballer un téléphone mobile.

Si Samsung est reconnue coupable, la compagnie devra payer 107 millions de dollars de "dommages moraux collectifs" aux employés.

Un marché à ne pas négliger

Samsung avait déjà eu des démêlés avec la justice à propos de mauvaises conditions de travail au Brésil en 2011, puis en ChineLes fournisseurs chinois de Samsung en Chine avaient été accusés par une ONG de mettre en place des journées de 16 heures avec un seul jour de congé par mois. Principal concurrent du géant coréen sur le marché des smartphone, Apple a récemment été concerné par le même problème à travers son contractant Foxconn, en Chine également.

Sauf que cette fois, l'affaire vise directement une usine Samsung, et non celle d’un sous-traitant. Samsung a annoncé officiellement étudier la plainte du gouvernement brésilien, et se dit prêt à coopérer : "nous sommes très soucieux de fournir un lieu de travail qui garantit les meilleurs standards de l'industrie en termes de santé, de sécurité, et de bien-être pour nos employés dans le monde".

Le coréen n’a pas vraiment le choix, compte tenu de l'importance et de l’essor du marché brésilien des smartphone et de celui de la high-tech en général.

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale