Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung, BMW, Procter & Gamble et Walmart adoptent la plate-forme edge computing de Nvidia

Nvidia veut imposer ses GPU dans le domaine de l'edge computing, cette relocalisation de la puissance de calcul sur le terrain en complément du cloud. Il vise en particulier les applications à base d'intelligence artificielle, et se targue de plusieurs premières expérimentations par des clients prestigieux comme Walmart, Procter & Gamble, BMW, Samsung ou NTT. Un nouveau framework dédié à l'analyse vidéo pour les villes est par ailleurs déjà déployé à San Francisco et Las Vegas, favorisé par un partenariat tout juste annoncé avec Microsoft Azure.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung, BMW, Procter & Gamble et Walmart adoptent la plate-forme edge computing de Nvidia
Samsung, BMW, Procter & Gamble et Walmart adoptent la plate-forme edge computing de Nvidia © Julien Bergounhoux

Nvidia a profité de l'édition américaine du salon MWC 2019 pour relancer le 21 octobre sa plate-forme d'intelligence artificielle "at the edge", baptisée Nvidia EGX. Elle avait été annoncée à l'origine en mai 2019, lors du salon Computex, comme pouvant fonctionner avec des appareils allant du léger (Jetson Nano) jusqu'au très lourd (serveurs avec multiples cartes T4). Au menu cette fois-ci : des applications concrètes et dans des secteurs d'activités variés, qui vont de l'industrie 4.0 au retail en passant par la smart city.

 

Une solution d'analyse vidéo pour les villes

L'entreprise a notamment annoncé Nvidia Metropolis, un framework pour l'analyse vidéo en temps réel à partir d'images de caméras de surveillance en milieu urbain. Les villes de Las Vegas et San Francisco sont les deux premiers clients annoncés. Las Vegas s'en sert pour capturer les données des conducteurs et des piétons et réagir plus vite en cas de problème ou d'accident. Un exemple montré sur scène était un chauffeur roulant à contre-sens sur l'autoroute. A terme, la ville souhaite même s'appuyer sur ces données pour réguler automatiquement la durée des feux tricolores.

 

A San Francisco, l'organisme en charge de la gestion du quartier prestigieux d'Union Square, qui héberge de nombreuses boutiques de luxe, utilise EGX pour comptabiliser l'affluence piétonne dans chaque magasin. L'objectif est de leur permettre d'affiner leur stratégie et de fournir une meilleure expérience client en anticipant les pics de trafic (temps d'attente, manque de personnel) ou en palliant aux périodes creuses.

 

En pilote chez plusieurs grands industriels

Pour ce qui est de l'industrie, les "early adopters" incluent Samsung Electronics, BMW, Procter & Gamble et NTT East. Samsung s'en sert pour fluidifier les processus de conception et fabrication de ses composants électroniques. BMW l'a déployé dans une usine de Caroline du Sud pour automatiser l'inspection (contrôle qualité) des véhicules. Même chose pour Procter & Gamble, mais appliqué aux biens de consommation courante. De son côté l'opérateur télécom NTT East l'utilise pour développer des services dans des zones isolées et donc mal couvertes par son réseau internet filaire.

 

Enfin, côté commerce, Walmart se sert d'EGX dans son Intelligent Retail Lab situé à Levittown. Cela lui permet de traiter les 1,6 To de données par seconde nécessaires pour restocker plus rapidement les étals, ouvrir de nouvelles caisses en cas d'affluence ou garantir la fraîcheur des produits du rayon boucherie.

 

 

Une centaine de partenaires, dont Microsoft Azure

D'après Nvidia, l'écosystème EGX compte déjà 100 partenaires, de la start-up jusqu'au grand éditeur logiciel, au fabricant de serveurs ou au fournisseur cloud. On y compte notamment Dell, HP Enterprise, Lenovo, QCT et Supermicro du côté matériel, ainsi que Canonical, Cisco, Nutanix, Red Hat et VMware sur le plan logiciel.

 

Mais la grande annonce pour l'écosystème était surtout un partenariat avec Microsoft Azure. Le deuxième plus grand fournisseur de cloud d'infrastructure mondial va intégrer la plate-forme EGX dans ses futures offres. Le framework Nvidia Metropolis a déjà été optimisé pour Azure IoT Edge et Azure Machine Learning, et une nouvelle variante de l'équipement Azure Data Box Edge a été équipée de cartes Nvidia T4.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale