Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung et SK Telecom dévoilent le premier smartphone disposant d'une "sécurité quantique"

Samsung et SK Telecom lancent un smartphone équipé d’une puce qui rendrait tout piratage impossible du fait de la présence d’un "générateur quantique" de nombres aléatoires. Ce serait la première fois qu’une technologie quantique est intégrée à un tel produit.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung et SK Telecom dévoilent le premier smartphone disposant d'une sécurité quantique
Samsung et SK Telecom dévoilent le premier smartphone disposant d'une "sécurité quantique" © SK Telecom

Samsung et SK Telecom ont dévoilé ce jeudi 14 mai 2020 un smartphone à sécurité "quantique". Baptisé Galaxy A Quantum et compatible avec la 5G, ce dernier repose sur le design du Galaxy A71 5G… dont il reprend l’ensemble des autres caractéristiques et services. La seule différence ? Ce nouvel appareil a été conçu par les partenaires sud-coréens de façon à "rendre tout piratage impossible grâce à un générateur quantique de nombres aléatoires (QRNG)". Il s’agit d’une évolution de la technique jusqu’à présent utilisée pour se connecter aux plates-formes de paiement en ligne, via l’authentification forte. Une technique qui reste faillible et toujours sujette aux piratages.

AUCUN PIRATAGE NE SERAIT POSSIBLE

Les deux entreprises sud-coréennes indiquent avoir mis au point la puce QRNG "la plus petite au monde" – elle mesure 2,5 mm sur 2,5 mm. Elle a recours à un capteur d’image CMOS à même de détecter les photons, ce qui lui permet de générer des nombres aléatoires, jugés "tout à fait imprévisibles et sans modèle", dans le but de créer des clés de chiffrement. "Il n’existe, à cette heure, aucune technologie capable de pirater un appareil qui en est équipé", va jusqu'à assurer par voie de communiqué SK Telecom, précisant qu’un de ces appareils ne peut, à date, être utilisé que sur son réseau car la puce est notamment sollicitée lors de la connexion au compte opérateur.

Samsung et son partenaire affirment que même les documents les plus confidentiels peuvent ainsi être stockés "en toute sécurité, sans risque de vol ou de falsification". Cette puce QRNG sera, dans un premier temps, exploitée en complémentarité avec l’authentification biométrique. Le but est néanmoins qu’elle se suffise à elle-même à court terme. SK Telecom a indiqué que des API seront prochainement rendues disponibles afin d’élargir la gamme de services compatibles. Le Galaxy A Quantum sera commercialisé en Corée du Sud le 22 mai pour 649 000 won – soit environ 500 euros.

Pour rappel, Samsung est très actif dans la recherche en informatique quantique pour divers cas d’usage. L'intégration d'une telle technologie à un smartphone constituerait une première mondiale. Reste à voir ce qu'en disent les chercheurs en cybersécurité indépendants, qui s'empresseront sans aucun doute de vérifier si sa sécurité tient bien la route dans les faits.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media