Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung Foundry prend du retard sur son procédé de fabrication à 3 nm

Vu ailleurs Le nouveau procédé de fabrication en 3 nanomètres est repoussé au premier semestre 2022, a annoncé le constructeur sud-coréen.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung Foundry prend du retard sur son procédé de fabrication à 3 nm
Samsung Foundry prend du retard sur son procédé de fabrication à 3 nm © Samsung

La production des processeurs de nouvelle génération de Samsung, prévue initialement cette année, va prendre du retard. Le nouveau procédé de gravure en 3 nanomètres (baptisé GAA pour "gates all around"), qui doit améliorer la célérité des puces de 35% tout en réduisant leur consommation d'électricité de 50% ne sera pas opérationnel avant le premier semestre 2022.  

Samsung a par ailleurs annoncé que la génération suivante, qui poursuit la miniaturisation des transistors, serait disponible à partir de 2025. Ce sera la première génération de puces en 2 nanomètres du Coréen. Une étape intermédiaire sera franchie en 2023, avec une version plus avancée du procédé de fabrication en 3 nanomètres, permettant d'atteindre de plus gros volumes de production.

Premier fournisseur du marché
Interrogé sur la pénurie actuelle dans le secteur des semi-conducteurs, Samsung Foundry a indiqué que malgré les investissements des fondeurs destinés à accroître les capacités de production, les restrictions devraient encore durer 6 à 9 mois, rapporte CNet.

Pour la première fois depuis 2018, Samsung a devancé Intel et le fondeur taïwanais TSMC sur le marché des semi-conducteurs au deuxième trimestre 2021. D'après les prévisions d'IC Insight, le constructeur coréen serait de nouveau sur la première place du podium au troisième trimestre.

Samsung produit des puces pour ses propres produits, et compte également parmi ses clients les grands noms de l'industrie tels que Qualcomm et IBM. Il fournit aussi Tesla, pour ses systèmes de conduite autonome.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.