Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung Pay arrive (enfin) en France… et avant cet été

Samsung a profité de la présentation du Galaxy S9 à la presse française ce jeudi 8 mars 2018 pour annoncer le lancement de Sansung Pay en France. La solution de paiement du Coréen sera disponible dans l’Hexagone avant l’été.
mis à jour le 08 mars 2018 à 18H27
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung Pay arrive (enfin) en France… et avant cet été
Samsung Pay arrive (enfin) en France… et avant cet été © SMG

Trois ans après sa naissance, Samsung Pay arrive (enfin) en France. Le lancement est prévu "avant l’été 2018 sur Samsung Galaxy S9, S8, S7, Note 8 et A8", indique ce jeudi 8 mars 2018 Laurent Moquet, directeur marketing B2B de Samsung France, et responsable du déploiement de Samsung Pay.

Le service sera gratuit pour le consommateur comme pour les banques. Parmi ses partenaires, Samsung compte déjà le groupe BPCE (Caisse d'Epargne et Banque Populaire), ainsi que Visa, Mastercard et des cartes titre-restaurant Endered et Apetiz. "D’autres partenaires vont venir", précise Laurent Moquet.

 

Samsung Pay, un lancement français qui a pris du temps

Quelques chiffres
A ce jour, Samsung Pay est déployé dans 20 pays et compte 6 à 7 millions d’utilisateurs actifs.
"Contrairement à l’Angleterre ou l’Espagne qui sont plus installés (d’un point de vue NFC, ndlr), il nous a fallu plus de temps pour nous lancer  en France", admet Laurent Moquet. Mais si le Coréen a pris du retard par rapport à Apple Pay (lancé en France en juillet 2016), il compte bien bénéficier de l’avance de ce dernier. "Notre concurrent préféré a préparé le terrain", indique-t-il  à L’Usine Digitale. Sur le marché français, la structure bancaire est différente d’autres pays. Cela demande une certaine maturité du côté des banques. C’est long et pas évident d’avoir un nombre de banques important. On va donc indirectement bénéficier de ce travail en amont".  Le constructeur mise également sur la progression du taux de couverture en NFC des terminaux de paiement : "Il est de l'ordre de 40% en France, soit 10 % de plus environ que l’an dernier".
 

Faciliter le paiement sans contact

Les propriétaires de Samsung Galaxy S9, S8, S7, Note 8 et A8, recevront une "Push Notification" sur leur smartphone les informant de la disponibilité de Samsung Pay. Côté fonctionnement, Samsung a souhaité rendre l’utilisation simple. Une fois leur carte bancaire enregistrée dans Samsung Pay, il suffit de "Swiper" vers le haut sur l'écran verrouillé pour accéder directement au service. L’identification s’opère ensuite via l’empreinte digitale, l’iris ou un code Pin. Comme pour Apple Pay, il suffit ensuite de poser le téléphone sur terminal de paiement pour effectuer la transaction.

Autre point que l’entreprise coréenne tient à préciser : "Nous ne stockons aucune data, ni dans le téléphone, ni dans nos serveurs, Nous tenons à être transparent sur ce point. Tout est crypté", rassure Laurent Moquet. A l’heure du RGPD, mieux vaut en effet être aux normes…

Démo de Samsung Pay en vidéo


Devenir un vrai wallet

Quant à ses ambitions, l'entreprise ne communique aucun chiffre. "Mais Samsung reste une société coréenne avec des KPI", plaisante Laurent Moquet. Avant d’ajouter aussitôt : "On reste très humble. On prend notre temps. C’e n’est pas un terrain de jeu naturel. On est sur un service et on ne veut pas devenir une banque. Avec Samsung Pay, on apporte une caractéristique supplémentaire au produit. Il ne faut pas qu’on rate le coche." L’objectif pour le Coréen est d’aller plus loin que le produit en offrant du service et surtout de la fidélité.

"Nous souhaitons devenir un vrai wallet", ajoute-t-il. Au-delà du paiement et du "stockage" des cartes de fidélité de plus de 500 enseignes, Samsung regarde de près l’univers des transports pour être en mesure de proposer des solutions de ticketing. Et de rappeler le lancement du service auprès de TFL (Transport for London) en mai 2017, qui permet de faire du ticketing et du paiement pour les usagers du bus, du métro et du tramway.  "Le  modèle anglais est très inspirant", selon le responsable de Samsung Pay pour la France. Mais ce déploiement à un coût. "Cela a coûté 400 millions de livres en Angleterre", indique Laurent Moquet. Sans aller jusque-là, il précise : "En France, on peut faire du ticketing facilement. Cela permettrait de toucher 12 millions de consommateurs  par jour". De quoi fidéliser les usagers à la marque…
 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale