Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung, premier producteur et consommateur d’écrans Oled pour encore des années

Premier producteur d’écrans Oled, Samsung en est également le plus gros consommateur pour ses smartphones. Une double domination que le géant coréen de l’électronique devrait conserver pendant encore des années, assure Digitimes Research.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung, premier producteur et consommateur d’écrans Oled pour encore des années
Le Galaxy S7 de Samsung embarque un écran Oled. © Samsung

Les concurrents de Samsung dans les écrans plats de petit et moyen formats mettent les bouchées doubles pour se développer dans la technologie Oled. La vague comprend LG en Corée du Sud, Japon Display et Sharp au Japon, AU Optronics, Innolux et RiT Display à Taïwan, et même China Star et BOE en Chine. Pour tous, le même rêve : fournir Apple qui envisage de basculer sur l'Oled pour son iPhone 8 en 2017.

 

Monopole de Samsung sur le segment d'écrans pour smartphones

Mais Samsung n’a rien à craindre. Du moins sur le segment des écrans pour smartphones. Le géant coréen de l’électronique devrait conserver son monopole sur ce marché pour encore des années, assure le cabinet Digitimes Research. Sa production devrait bondir de 114% en quatre ans, passant de 260 millions en 2015 à 560 millions d’écrans en 2019. De quoi satisfaire ses propres besoins ainsi que ceux d’Apple et de tous les constructeurs chinois de smartphones. Soit près de 90% du marché.

 

Une position qui fait de Samsung un fournisseur incontournable d'Apple, selon Digitimes Research. Ses livraisons pour l’iPhone devraient passer de 20 millions d’écran Oled en 2017 à 80 millions en 2018 puis à 120 millions en 2019. Il ne laisserait ainsi que des miettes aux autres sources d’approvisionnement retenues par la marque à la pomme. Pour le cabinet taïwanais, la concurrence des Japan Display, Sharp ou AU Optronics ne commencerait à se faire réellement sentir qu’après 2019 ou 2020.

 

Adoption par les constructeurs chinois de mobiles

Premier producteur, Samsung est également le plus gros consommateur d’écrans Oled qu’il utilise sur ses smartphones vedettes Galaxy depuis 2010. Et il devrait le rester pour encore des années, pronostique Digitimes Research. Sa consommation devrait grimper de 239 millions en 2016 à 290 millions d’écrans en 2019 pour ses smartphones, tandis que la part de sa production utilisée en interne passera de 72% à 52% sur la même période.

 

Le groupe de Seoul n’est plus seul à embarquer des écrans Oled sur ses smartphones. La liste des constructeurs à avoir aussi adopté la technologie comprend désormais l’américain Microsoft, le canadien BlackBerry, le taïwanais HTC et de nombreux chinois, dont Huawei, Lenovo, Oppo, Vivo, Gionee, Meizu et Coolpad. Les chinois devraient consommer 99 millions d’écrans Oled pour leurs smartphones en 2016 et 150 millions en 2019. C'est beaucoup. Mais c’est bien moins que la consommation de Samsung. Selon IHS, le marché des écrans Oled, toutes applications confondues, devrait atteindre 395 millions d’unités en 2016 pour une valeur de 15 milliards de dollars, en progression de 25%. Il reste dominé à près de 90% par les mobiles.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale