Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung prépare un ordinateur portable doté d'un processeur Exynos avec GPU AMD

Vu ailleurs Samsung devrait dévoiler dans le courant de l'année un ordinateur portable équipé d'un processeur Exynos conçu en interne et qui repose sur une architecture ARM, agrémenté d'un processeur graphique AMD. Il emboîte le pas à Qualcomm et Apple dans la déclinaison de puces ARM conçues en premier lieu pour les smartphones.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung prépare un ordinateur portable doté d'un processeur Exynos avec GPU AMD
Samsung prépare un ordinateur portable doté d'un processeur Exynos avec GPU AMD © Julien Bergounhoux

Apple a fait des vagues avec son processeur M1, et il fait maintenant des émules. Samsung devrait dévoiler cette année un ordinateur portable dont le System-on-Chip (SoC) sera de son propre cru. Il compte utiliser une puce Exynos, conçue en interne sur la base d'une architecture ARM et agrémentée pour la partie graphique d'un nouveau GPU fourni par AMD. L'ordinateur serait lancé au second semestre, après la présentation du Galaxy Note.

Samsung et AMD ont signé un partenariat pluriannuel en 2019 permettant au fabricant de smartphones d'utiliser l'architecture graphique de nouvelle génération d'AMD, baptisée RDNA, sur ses appareils mobiles. Aucune précision n'était alors donnée sur les premiers appareils qui seraient dotés de ce GPU.

Quid des performances face à Tiger Lake ?
A l'occasion du CES 2021, Samsung a vaguement annoncé que ce composant ferait son arrivée sur un de ses produits phares, mais sans donner plus de précisions. Les commentateurs pensent alors que le GPU sera intégré sur un smartphone, comme par exemple le prochain Galaxy Fold. Toutefois, comme le rapporte ZDNet Korea repris par Engadget, ce GPU devrait finalement intégrer un ordinateur portable sous Windows 10. Jusqu'à présent les seuls puces à tirer partie de l'initiative Windows on ARM ont été les Snapdragons de Qualcomm. Samsung s'est d'ailleurs déjà essayé aux PCs sous ARM avec un processeur Qualcomm.

Mais bien qu'ils se soient lancés plus tôt qu'Apple dans cette aventure, Microsoft et Qualcomm n'ont pas su séduire. Si la compatibilité des applications Windows avec l'architecture ARM s'est considérablement améliorée ces dernières années, les performances restent globalement insatisfaisantes par rapport aux puces Intel ou AMD. Si Samsung apporte une concurrence bienvenue, il n'est cependant pas garanti qu'il fasse mieux que Qualcomm. Ses puces Exynos ont généralement des performances inférieures aux Snapdragon.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.