Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung s'arme dans l'automobile connectée avec le rachat de Harman, le plus gros de son histoire

C'est le plus gros rachat d'une entreprise étrangère effectué par une firme sud-coréenne : Samsung s'offre l'équipementier automobile américain Harman pour 8 milliards de dollars. De qui nourrir ses ambitions dans l'automobile connectée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung s'arme dans l'automobile connectée avec le plus gros rachat de son histoire
Samsung s'arme dans l'automobile connectée avec le rachat de Harman, le plus gros de son histoire © Harman

Dans la course à l'automobile connectée, Samsung, distancé par Google et Apple, mais aussi par Bosch et Continental, veut rattraper son retard. Pour cela, le Sud-Coréen annonce le rachat de l'équipementier américain Harman pour 8 milliards de dollars (7,4 milliards d'euros). Il s'agit du plus gros rachat d'une entreprise étrangère par un acteur sud-coréen… et donc, logiquement, de la plus importante acquisition de l'histoire de Samsung. Il devra être effectif mi-2017.

 

Le nom Harman ne vous évoque peut être rien, mais certaines marques de son portefeuille sont connues, en particulier les spécialistes de l'audio JBL et AKG. Ces marques vont perdurer. Harman va devenir une division à part entière de l'immense conglomérat Samsung. Cette nouvelle activité cohabitera avec la division Electronique pour l'automobile créée par Samsung fin 2015.

 

30 millions de nouveaux amis

Avec ce deal, Samsung entre d'un coup dans 30 millions de véhicules du marché. Harman est en effet un équipementier réputé dans les systèmes audio et de divertissement à bord, et travaille avec plusieurs constructeurs automobiles : Audi, Volkswagen, BMW, Mercedes, Fiat-Chrysler, General Motors… Samsung veut jouer sur ses complémentarités avec la société américaine, basée à Stamford (Connecticut), pour proposer une gamme de solutions complètes pour l'automobile.

 

Le Coréen est plus fort dans les écrans, les semi-conducteurs, la connectivité et l'électronique grand public en général, tandis que l'Américain travaille depuis longtemps avec les constructeurs, et dispose d'une belle expérience en audio, télématique et systèmes embarqués pour l'automobile. Harman réalise environ 60% de son chiffre d'affaires dans l'auto mais dispose aussi d'activités dans la sonorisation de lieux, l'audio et les objets connectés. Samsung pourra disposer de l'expertise de ses 8 000 ingénieurs.

 

retour de samsung dans le hardware et le software auto

Samsung a été lui-même constructeur automobile, entre 1994 et 2000, avant de céder le contrôle de cette activité à Renault. Il fabrique depuis des batteries lithium-ion, notamment pour des véhicules Nissan. Mais la marque avait jusque-là manqué le virage du véhicule connecté. Avec ce méga-rachat, qui marque une rupture historique (le Coréen préfère habituellement se développer par croissance organique), Samsung se relance de façon spectaculaire dans l'auto. Avec en ligne de mire le marché prometteur du véhicule autonome.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale