Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Samsung sort un casque VR Odyssey+ sur lequel "on ne voit plus les pixels"

Samsung va commercialiser une version remise à jour de son casque de réalité virtuelle pour l'écosystème Windows Mixed Reality. La principale nouveauté de ce HMD Odyssey+ est un système qui réduit de 50% l'effet "grille de pixels" de ses écrans AMOLED.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Samsung sort un casque VR Odyssey+ sur lequel on ne voit plus les pixels
Samsung sort un casque VR Odyssey+ sur lequel "on ne voit plus les pixels" © Samsung

La boutique officielle de Samsung aux Etats-Unis a révélé ce 22 octobre 2018 une nouvelle version du casque de réalité virtuelle HMD Odyssey du géant coréen. Baptisé HMD Odyssey+ et vendu 499 dollars (le même prix que l'ancien), il s'agit clairement d'une mise à jour plus que d'une "version 2". Mais sa principale nouveauté n'est pas négligeable : l'implémentation du filtre anti-"screen door effect" que Samsung avait présenté en mai lors de la conférence Display Week 2018.

 

Ce phénomène de "grille de pixels" est causé par la magnification de l'écran (qu'on regarde via des lentilles) qui laisse entrevoir les espaces entre les pixels et donne l'impression de voir au travers d'une moustiquaire. Le système de Samsung utilise une grille conçue pour diffuser la lumière de chaque pixel et "combler" ce faisant les espaces qui les entourent. D'après le Coréen, cela réduit l'effet SDE de près de 50% et donne l'illusion d'une densité de pixels de 1233 pixels par pouce, malgré le fait que les écrans AMOLED gardent la même résolution que sur le premier modèle (1440 x 1600 par oeil, soit 616 ppi).

 

 

Meilleure ergonomie et poids revu à la baisse

Le casque bénéficie par ailleurs d'une ergonomie améliorée au niveau du visage, avec plus d'espace pour les joues (146 mm contre 138 mm précédemment) et une fente plus large pour le nez (40 mm contre 32 mm). La mousse a également été changée pour mieux "respirer" et donc éviter de créer de la buée sur les lentilles. Enfin, le poids a été revu à la baisse, et se situe à 590 grammes contre 645 grammes pour le premier modèle.

 

Le reste des caractéristiques techniques n'a pas bougé : 110° de champ de vision diagonal, son spatialisé fourni par des écouteurs AKG, système de tracking intégré basé sur la technologie Windows Mixed Reality de Microsoft. Reste une inconnue : la date de sortie exacte, ainsi qu'une hypothétique disponibilité en Europe et plus spécifiquement en France, ce qui n'était pas le cas du modèle précédent.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale