Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sanofi injecte 180 millions de dollars dans la pépite de l'IA en santé Owkin

Après Google, au tour de Sanofi d'investir dans Owkin. Le géant pharmaceutique souhaite s'appuyer sur la plateforme développée par cette pépite franco-américaine pour optimiser la conception des essais cliniques et détecter les biomarqueurs de certaines maladies. Les travaux seront centrés sur le cancer du poumon, du sein et de la moelle osseuse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sanofi injecte 180 millions de dollars dans la pépite de l'IA en santé Owkin
Sanofi injecte 180 millions de dollars dans la pépite de l'IA en santé Owkin © Sanofi

Sanofi annonce ce jeudi 18 novembre un investissement de 180 millions de dollars (environ 159 millions d'euros) dans la start-up Owkin, spécialisée dans l'intelligence artificielle appliquée à la santé. 

Une première enveloppe de 90 millions de dollars
Les deux partenaires collaboreront autour de programmes de recherche et développement sur quatre formes de cancers. Une enveloppe initiale de 90 millions de dollars échelonnée sur trois ans, assortie de paiements d'étapes supplémentaires, est prévue.

Initialement basée à Paris puis à New York, la start-up Owkin a été cofondée en 2016 par Thomas Clozel, chercheur clinicien et ancien professeur adjoint en hématologie clinque, et Gilles Wainrib, docteur en IA appliquée à la biologie. Elle a développé une plateforme qui permet aux chercheurs et aux hôpitaux d'exploiter leurs données tout en assurant la protection de la vie privée des patients.

En pratique, Owkin dispose de serveurs dans plusieurs centres médicaux ayant accepté de donner accès à leurs données. Cependant, ces bases de données ne sont pas reliées entre elles. Elles restent dans chacun des centres, permettant de protéger les informations médicales des risques de piratage informatique. Grâce à cette plateforme, Owkin a développé un portefeuille de systèmes d'apprentissage automatique, particulièrement dans la détection et le traitement du cancer.


Détecter des biomarqueurs prédictifs
Sanofi va donc utiliser cette plateforme pour optimiser la conception des essais cliniques et pour détecter les biomarqueurs prédictifs des maladies et des résultats thérapeutiques. Ce qui lui permet d'accompagner la croissance de son portefeuille dans trois grands domaines : le cancer du poumon, le cancer du sein et le myélome multiple (cancer de la moelle osseuse).

La participation de Sanofi dans son capital permet à cette jeune pousse de poursuivre son développement et de réaliser son objectif premier : bâtir la plus grande base de données génomiques du cancer. "Nous pensons que l'avenir de la médecine de précision réside dans des technologies permettant d'identifier et d'analyser les informations provenant des vastes quantités de données-patients conservées par les hôpitaux et centres de recherche, de manière sûre et sans compromettre leur caractère confidentiel", explique Thomas Clozel, directeur général d'Owkin. 

GV (anciennement Google Ventures), le fonds d'investissements en capital risque fondé par Google, avait également investi dans Owkin dans le cadre d'une levée de fonds en série A d'un montant total de 18 millions d'euros. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.