Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sanofi s'associe à Baidu pour le développement de vaccins à ARN messager

Vu ailleurs Sanofi va utiliser le système d'apprentissage automatique de Baidu, baptisé LinearDesign, pour développer de futurs vaccins et produits thérapeutiques basés sur l'ARN messager. Ce modèle, développé en 2020, a déjà fait ses preuves sur le Covid-19, en particulier sur la protéine Spike qui permet au virus de pénétrer dans les cellules humaines. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sanofi s'associe à Baidu pour le développement de vaccins à ARN messager
Sanofi s'associe à Baidu pour le développement de vaccins à ARN messager © Sanofi

Baidu, géant technologique qui est à l'origine d'un moteur de recherche, a annoncé ce lundi 22 novembre 2021 avoir accordé une licence à Sanofi pour l'utilisation de son algorithme de séquençage d'ARN messager, peut-on lire dans une dépêche Reuters. Cette technologie doit permettre au laboratoire français de développer des vaccins et des produits thérapeutiques.

Premier accord entre Baidu et une entreprise pharmaceutique
Pour le géant chinois, il s'agit du premier accord - dont le montant reste confidentiel - avec un grand groupe pharmaceutique. Il recevra des "paiements d'étapes lorsqu'un traitement ou un vaccin candidat à base d'ARN messager" découvert par Sanofi à l'aide du modèle sera soumis à "des essais cliniques", a précisé Huand Liang, un scientifique de Baidu et dirigeant du projet, cité par l'agence de presse. "Le fait que cet accord comprenne des paiements d'étape montre une grande confiance dans le fait de faire entrer les candidats développés avec l'algorithme de Baidu dans des essais cliniques puis sur le marché", a-t-il ajouté. 

Développé en 2020, le système d'apprentissage automatique de l'entreprise chinoise - baptisé "LinearDesign" - est conçu "pour contribuer à l'optimisation des séquences d'ARN messager à des fins thérapeutiques et préventives chez l'Homme". Comme l'explique Tian Wu, le vice-président de Baidu, "nous avons déjà constaté que le séquençage de l'ARN messager en utilisant des outils de calcul rendait le processus plus rapide et plus efficace". "Des expériences in vitro et in vivo ont démontré l'efficacité de LinearDesign pour améliorer la stabilité et l'immunogénicité (mesure de l'action d'un vaccin, ndlr) de l'ARNm codant pour la protéine Spike", a-t-il précisé. Pour rappel, c'est la protéine Spike (ou protéine S) qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer dans les cellules humaines et ainsi envahir l'organisme. 

Sanofi arrête son vaccin à ARNm
Mais ce n'est pas certain que Sanofi utilise cette technologie pour développer un nouveau vaccin contre le Covid-19 à base d'ARNm. En effet, face à des nombreux concurrents les BioNTech/Pfizer, il a décidé de se retirer de la course en septembre 2021. Il se concentre finalement sur le développement d'un candidat vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante, une approche plus conventionnelle, en collaboration avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) et GlaxoSmithKline

Le modèle de Baidu doit donc servir au développement de vaccins et de produits thérapeutiques destinés à d'autres maladies infectieuses. Une stratégie logique puisque le changement climatique accélère l'émergence et la sévérité de certaines maladies infectieuses. 

Tencent prédit le risque d'aggravation de la maladie
Baidu n'est pas la seule entreprise chinoise à avoir développé des algorithmes liés à au Covid-19; la Chine étant l'épicentre de la pandémie. Tencent AI Lab, l'unité de l'entreprise dédiée à la recherche, et un groupe de scientifiques spécialisé dans la santé publique ont ainsi dévoilé en juillet 2020 un modèle de deep learning capable de prédire le risque que les patients malades développent une forme grave de la maladie. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.