Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SAP détrône Oracle dans le cloud en rachetant Concur

Avec le rachat de Concur Technologies, SAP conforte son virage vers le cloud, devenant le numéro deux mondial du logiciel à la demande, derrière Salesforce. Une opération qui lui donne l’avantage sur son rival Oracle. Pour un temps.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SAP détrône Oracle dans le cloud en rachetant Concur
SAP détrône Oracle dans le cloud en rachetant Concur © Marc Smith - Flickr - CC

SAP accélère son virage vers le cloud computing. L’éditeur allemand de logiciel d’entreprise va racheter Concur Technologies, spécialiste américain de la gestion des frais de voyage en mode Saas (Software as a service). La transaction se monte à 8,3 milliards de dollars, ce qui en fait la plus importante acquisition de SAP.

Créé en 1993 à Bellevue (Etat de Washington), Concur Technologies emploie environ 4200 personnes et s’attend à un chiffre d’affaires de près de 700 millions de dollars en 2014, en progression de 30%. Mais, comme la plupart des éditeurs 100% Saas, Concur est dans le rouge, avec une perte attendue de 80 millions de dollars en 2014.

N°2 mondial du logiciel à la demande

Avec cette acquisition, SAP franchit une étape importante de sa transformation vers le cloud. Il devient le numéro deux mondial du logiciel à la demande, avec un chiffre d’affaires annuel dans ce domaine d’environ 1,8 milliard de dollars, derrière le spécialiste de la gestion de la relation client Salesforce qui table sur un revenu de 5,3 milliards de dollars pour l’exercice en cours à clôturer le 31 janvier 2015.

Selon les analystes, Concur Technologies complète Ariba (gestion des achats) et Fieldglass (gestion des contrats de salariés intérimaires) que SAP a rachetés pour respectivement 4,3 et 1 milliard de dollars.

Plus de 20 milliards de dollars d’acquisitions en 5 ans

L’éditeur allemand est engagé dans une course effrénée aux acquisitions dans le cloud avec son rival américain Oracle. Depuis 2010, il a consacré déjà près de 13 milliards de dollars pour le rachat de sept sociétés, dont Ariba, Success Factors (gestion des ressources humaines), Hybris (e-commerce) et Fieldglass. Son objectif est d’atteindre 30 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017, dont 4 à 5 milliards dans le cloud, contre un revenu total de 22,7 milliards de dollars en 2013.

Avec le rachat de Concur Technologies, SAP prend un net avantage sur Oracle, dont le chiffre d’affaires dans le Saas et le Paas (platform as a service) se monte à 1,1 milliard de dollars sur son dernier exercice fiscal clos le 30 juin 2014. Mais l’éditeur américain n’a pas dit son dernier mot et prévoit un chiffre d’affaires annuel dans le Saas de 2 milliards de dollars l’an prochain. La bataille pour la deuxième place dans le logiciel à la demande n’est pas terminée.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale