Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Scality, pépite française du stockage intelligent, lève 45 millions de dollars

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La pépite française Scality du logiciel de stockage de données boucle un nouveau tour de table de 45 millions de dollars. De quoi financer son expansion à l’international et préparer son introduction en bourse en 2017.

Scality, pépite française du stockage intelligent, lève 45 millions de dollars
Scality, pépite française du stockage intelligent, lève 45 millions de dollars

C’est une nouvelle étape décisive dans le développement de Scality. La pépite française du stockage intelligent de données vient de boucler un tour de table de 45 millions de dollars, le quatrième depuis sa création en 2009. De quoi porter le total des fonds levés jusqu’ici à 80 millions de dollars.

 

Le japonais BBTower  investisseur et partenaire

En plus des investisseurs historiques (Menlo Ventures, IDInvest, Ambition Numérique de BPI France, Iris Capital, Omnes Capital et Galileo Partners), la société de Jérôme Lecat accueille le distributeur japonais de solutions d’infrastructure cloud BBTower, à la fois comme investisseur et partenaire stratégique. L’objectif de l’opération est de financer l’expansion à l’international et de préparer l’introduction en bourse en 2017, probablement sur le Nasdaq, aux Etats-Unis.

 

Scality développe des solutions logicielles qui transforment n’importe quel serveur X86 sous Linux en un système de stockage intelligent de données, à l’instar de ce que font en interne des géants de l’internet comme Google, Amazon ou Facebook. La start-up française surfe ainsi sur la vague du stockage défini par logiciel (Software defined storage) qui a le vent en poupe au détriment des solutions traditionnelles tournant sur du matériel dédié.

 

Un marché potentiel de 21,6 milliards de dollars

Selon IDC, le marché potentiel atteint 21,6 milliards de dollars et progresse à un rythme annuel de 21,5%. Le cabinet américain place Scality parmi les sept leaders mondiaux aux cotés de Cleversafe, DDN, Amplidata, Cloudian, Hitachi Data Systems et EMC. Son logiciel Ring équipe déjà 7 opérateurs télécoms (dont Orange), de nombreux fournisseurs cloud et un grand nombre d’entreprises. Au total 80 clients touchant près de 500 millions d’utilisateurs dans le monde.

 

Créée à Paris, la petite société, qui emploie aujourd’hui 160 personnes, a choisi d’implanter son siège social en Californie. Une décision motivée par les perspectives de marché local et les facilités de financement outre-Atlantique. Les Etats-Unis lui apportent aujourd’hui 60% de ses revenus (non dévoilés). L’un des objectifs de la nouvelle levée de fonds est justement d’équilibrer son business en se renforçant en Europe et en Asie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale