Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Scandit lève 150 millions de dollars pour sa solution de scan de produits

Levée de fonds Lecture de code-barres, identification de produit, reconnaissance de texte… Scandit lève 150 millions de dollars pour poursuivre le développement de son logiciel de scan de produit. La start-up suisse, qui a séduit des entreprises comme La Poste, Carrefour et FedEx, veut mettre l'accent sur les technologies d'intelligence artificielle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Scandit lève 150 millions de dollars pour sa solution de scan de produits
Scandit propose une solution pour ajouter des informations en réalité augmentée en temps réel. © Scandit

Scandit lève 150 millions de dollars. La start-up suisse, qui développe un logiciel de scan de produits et de codes-barres, a mené cette série D auprès de Warburg Pincus avec la participation de ses actionnaires existants comme Atomico, Forestay Capital, G2VP, GV, Kreos, NGP Capital, Schneider Electric, le fonds Sony Innovation Fund et Swisscom Ventures. Scandit, qui a annoncé cette levée de fonds le 9 février 2022, assure être valorisé à plus d'un milliard de dollars.

Lecture de codes-barres et scan de produits
Scandit a mis au point un logiciel de scan de produit mêlant vision par ordinateur et apprentissage automatique. Concrètement, tout objet disposant d'une caméra – que ce soit des smartphones d'entrée de gamme, des drones, des wearables ou des robots – peut être équipé de cette technologie qui combine la lecture de codes-barres, la reconnaissance de texte (OCR), la reconnaissance d'objets et la réalité augmentée. Le logiciel fonctionne même dans de mauvaises conditions (faible lumière, pluie, angle difficile, code-barres détérioré, etc.).

Il est possible de créer une application mobile ou un site web pour le shopping mobile, le self-scanning, la gestion des stocks, les preuves de livraison ou encore le suivi et la maintenance de matériel. La solution de Scandit est d'ailleurs prisée dans les secteurs du commerce de détail, du transport et de la logistique, de la santé et de l'industrie. "En suivant notre vision initiale d'utiliser la caméra des appareils intelligents pour interagir avec les objets physiques, nous transformons le quotidien des clients, des employés et des entreprises en permettant des expériences améliorées et personnalisées afin de réaliser leurs ambitions de transformation numérique", résume Samuel Mueller, PDG de Scandit.

Scandit assure avoir plus de 1700 clients dont La Poste, Carrefour, FedEx et Sephora. Le Suisse précise avoir fourni des services de saisie de données à des organismes de santé nationaux, comme le NHS au Royaume-Uni, pour soutenir des initiatives menée dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Mettre l'accent sur l'intelligence artificielle
La pépite suisse veut utiliser cet apport financier pour développer sa présence dans la région Asie-Pacifique et en particulier au Japon, à Singapour et en Corée du Sud. Afin de poursuivre sa croissance et le développement de ses produits, Scandit entend recruter des salariés pour faire croître ses effectifs de 50% d'ici la fin de l'année.

Côté R&D, Scandit explique vouloir mettre l'accent sur les technologies d'intelligence artificielle, et en particulier de machine learning, ainsi que sur la capture de données autonome. Le but étant de "permettre aux utilisateurs d'obtenir des résultats plus rapides, plus précis et plus automatisés, que ce soit sur un smartphone, des appareils connectés wearables ou encore des robots". Par exemple, Scandit a récemment lancé sa solution  ShelfView de capture et d'analyse de données pour la gestion des stocks en rayon dans les magasins.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.