Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Scintil Photonics, deeptech grenobloise, lève 13,5 millions d'euros

Levée de fonds La start-up Scintil Photonics, qui développe des circuits photoniques intégrés sur silicium, va profiter d'un second tour de table pour industrialiser sa technologie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Scintil Photonics, deeptech grenobloise, lève 13,5 millions d'euros
Scintil Photonics, deeptech grenobloise, lève 13,5 millions d'euros © Photo by Clyde He on Unsplash

La région de Grenoble est un creuset pour la photonique intégrée sur silicium, une technologie de rupture qui combine des fonctions photoniques et des circuits électroniques.

Elle est considérée comme une technologie d'avenir pour des applications industrielles dans les télécommunications à très haut débit, le calcul intensif, ou encore les capteurs en milieu radioactif, par exemple. Dans la photonique, l'information est transportée par les photons, alors qu'en microélectronique elle est transportée par les électrons. Mais la photonique intégrée sur silicium utilise les procédés de fabrication de la microélectronique.
 

une solution sans équivalent

Scintil Photonics, fondée en 2018, fait partie des start-up à la pointe de cette technologie. Elle annonce une levée de fonds de 13,5 millions d'euros pour son deuxième tour de table, mené par Robert Bosch Venture Capital (RBVC) – le fonds de corporate venture du groupe Bosch – et ses investisseurs historiques Innovacom, Supernova Invest (deux fonds actifs dans la deep tech) et Bpifrance. La société a levé un total de 17,5 millions d’euros depuis sa création. Ces fonds lui permettront d'accélérer l'industrialisation et la commercialisation au niveau mondial de ses circuits photoniques intégrés sur silicium, pour les interconnexions optiques.

"Le circuit développé par la société est une solution monopuce qui comprend les composants actifs et passifs fabriqués à partir de procédés de photonique sur silicium CMOS standards, disponibles dans les fonderies commerciales, ainsi que les amplificateurs et lasers optiques III-V. Cette intégration sur une seule puce est unique en son genre et permet des communications ultra-haute vitesse grâce à une parallélisation extensive et un débit plus élevé, passant de 800 Gbit/s à 3200 Gbit/s, avec des puces très compactes", explique Scintil Photonics dans un communiqué.

applications dans les datacenters, le HPC et la 5g

Sa solution trouve des applications dans les datacenters, le calcul haute performance dans le cloud, et les infrastructures de réseaux 5G. Selon RBVC, "Scintil Photonics sont les seuls aujourd’hui à permettre une miniaturisation et une intégration aussi poussée des circuits photoniques intégrés".

Les circuits de Scintil Photonics sont fabriqués dans une fonderie multi-clients. La start-up possède également des bureaux à Toronto au Canada. Sa technologie est issue de 15 années de recherche conduites au CEA-Leti, un institut de recherche sur les semi-conducteurs basé à Grenoble. La région a également vu naître Teem Photonics.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.