Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Seat veut livrer vos courses directement dans le coffre de votre voiture

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Partenaires depuis mai 2017, le constructeur automobile Seat et Saba, spécialiste en gestion de parkings, ont lancé en phase test l'application Droppit. Ce service permet aux conducteurs d'effectuer leurs courses en ligne et de les faire livrer dans le coffre de leur voiture. Un projet qui révèle les réfléxions menées dans le secteur de la mobilité sur les nouveaux services liés aux parkings.

Seat veut livrer vos courses directement dans le coffre de votre voiture
Seat veut livrer vos courses directement dans le coffre de votre voiture © Seat

Le constructeur automobile Seat et Saba, spécialiste espagnol de la gestion de parkings, ont présenté le 3 janvier dernier une nouvelle application : Droppit. Disponible sur iOS et Android, elle permet de faire livrer ses commissions directement dans le coffre de sa voiture garée. Ce projet fait suite à l’accord de partenariat conclu entre Seat et Saba lors de l’Automobile Barcelona International Motor Show, en mai 2017.

 

Une phase test de 6 mois à barcelone

Le supermarché en ligne Deliberry et la start-up barcelonaise Glovo, spécialisée dans la livraison, sont les premiers partenaires de Droppit. L’application réunit sur une même plate-forme les services proposés par Deliberry, Glovo et Saba. Le projet débute par une phase test de 6 mois. Elle sera menée sur deux parkings gérés par Saba à Barcelone.

 

Comment fonctionne le service ? Avec l’application, les utilisateurs effectuent leurs courses sur le supermarché virtuel Deliberry. Au moment de passer commande, ils peuvent choisir d’avoir leurs achats livrés dans le coffre de leur véhicule par des coursiers Glovo. Pour cela, leur voiture doit être garée sur une place de parking Saba. Autre condition : les clients devront laisser les clefs de leur voiture au personnel de Saba qui se chargera d’accompagner le livreur jusqu’au coffre. Un détail non négligeable car il peut constituer une barrière psychologique. 

 

A l’avenir, le procédé pourrait d'ailleurs être simplifié avec une technologie de reconnaissance d’empreinte digitale sur l’application. Les coursiers pourraient alors accéder à la voiture sans avoir besoin des clefs.

 

Une voiture passerait 95 % de son temps garée

Pour justifier le projet Droppit, Seat rappelle un chiffre souvent cité par les innovateurs des transports : dans les grandes agglomérations, une voiture passerait 95 % de son temps garée. Seat et Saba réfléchissent d’ores et déjà aux autres façons d’aménager ce temps mort comme beaucoup de transporteurs ou de constructeurs automobiles. Le service Droppit, par exemple, pourrait être étendu en proposant aux conducteurs de faire le plein du véhicule en leur absence.

 

Les deux entreprises songent également à développer une autre application avec un système de paiement et de réservation de parking. Elles parlent aussi d’avancer sur Parkfinder 2.0, un service pour informer en temps réel sur les places disponibles dans les parkings et faire des recommandations individualisées aux conducteurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale