Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Secure-IC lève 20 millions d'euros pour ses solutions de cybersécurité des objets connectés

Levée de fonds Après plus de 10 ans d'existence, la start-up rennaise Secure-IC boucle sa première levée de fonds de 20 millions d'euros. Elle a développé des solutions permettant de sécuriser les objets connectés et les systèmes embarqués, des ordinateurs portables aux voitures en passant par les dispositifs médicaux. Déjà présente dans 20 pays, elle souhaite accélérer son développement, recruter de nouvelles personnelles et réaliser des opérations de croissance externe. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Secure-IC lève 20 millions d'euros pour ses solutions de cybersécurité des objets connectés
Secure-IC lève 20 millions d'euros pour ses solutions de cybersécurité des objets connectés © Secure-IC

La start-up bretonne Secure-IC annonce ce jeudi 20 janvier une levée de fonds de 20 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Alliance Entreprendre avec le concours de GO Capital et de BNP Paribas Développement. Grâce à ces nouveaux fonds, l'entreprise souhaite accélérer sa croissance, recruter de nouvelles personnes pour compléter son équipe de 100 salariés et réaliser des opérations de croissance externe, peut-on lire dans le communiqué. 

Santé, énergie, automobile...
Créée à Rennes en 2010, Secure-IC propose des solutions de cybersécurité pour les systèmes embarqués et les objets connectés. Elle s'adresse à de nombreux secteurs, tels que la santé, l'industrie automobile, le paiement, le divertissement, l'énergie, le stockage, les serveurs, le cloud... L'entreprise revendique aujourd'hui "plus de 200 brevets internationaux" et "250 articles scientifiques publiés".

En pratique, ses technologies brevetées sont intégrées dans "des centaines de millions de puces électroniques" dans des smartphones, des ordinateurs portables, des voitures, des serveurs..., précise Secure-IC. La pépite souhaite désormais aller plus loin : elle souhaite "couvrir l'intégralité du cycle de vie de la sécurité des objets connectés et systèmes embarqués depuis leur conception en passant par la gestion des flottes de dispositifs déployés jusqu'à la fin de leur exploitation".

Une collaboration avec la DARPA
L'entreprise a séduit des clients présents dans 20 pays dans le monde. Elle a également signé un partenariat avec la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) en mars 2021. La célèbre agence du département de la Défense des Etats, chargée des projets de recherche avec des technologies de pointe, lui offre des opportunités de licences ouvertes de ses technologies.

Les besoins de sécurisation des objets connectés augmentent à mesure que le marché explose. Ils devraient être 22,3 milliards d'ici à 2024 dans le monde, d'après les estimations de la Commission européenne à l'origine d'une proposition de réglementation sur la cybersécurité de l'IoT

Cap sur les 50 millions d'euros en 2025
Secure-IC veut désormais devenir le leader de ce marché "qui compte plus de 10 milliards d'appareils connectés dans le monde", affirme Hassan Triqui, CEO de la jeune pousse. Elle revendique un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros en 2021 et ambitionne d'atteindre 50 millions d'euros en 2025.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.